A la uneActualitésPolitique

MUNICIPALES À Alès, Max Roustan dévoile son programme

Max Roustan a dévoilé son programme en compagnie de Christophe Rivenq. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Max Roustan a dévoilé son programme en compagnie de Christophe Rivenq. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce vendredi, Max Roustan, le maire d’Alès candidat à sa réélection, a dévoilé un programme riche qui tourne autour de cinq grands axes : le cadre de vie des Alésiens, le lien social, le développement économique, la sécurité et la citoyenneté ainsi que le développement durable.

Le programme de Max Roustan, tiré à 30 000 exemplaires, sera distribué dès demain matin aux halles d’Alès pour les plus impatients et dans les boîtes aux lettres à partir de lundi. Dans ce livret d’une vingtaine de pages, qui reprend le slogan « Gardons un temps d’avance », Max Roustan dévoile son projet, mais revient aussi sur le précédent mandat. « On a réalisé 90% du projet et, parce qu’on est honnêtes, on a même mis ce qui n’a pas été fait ! », explique le maire. À ses côtés, son binôme de toujours, Christophe Rivenq complète : « On écoute et on fait. On promet et on tient ».

Parmi les projets phares proposés pour le mandat 2020-2026, on retient la création de la Maison de l’économie sur la place des Martyrs de la Résistance. Elle rassemblera, entre autres, l’agence de développement économique, Pôle emploi, la Région… Les halles de l’Abbaye seront complètement réaménagées. Un nouveau pont sera construit sur le Gardon, à hauteur de Cora, pour désengorger le rond-point du garage Renault. Une nouvelle salle de spectacles, d’une capacité d’environ 3 000 personnes, sera construite dans une commune proche d’Alès. La Grand' rue Jean-Moulin ainsi que les faubourgs du Soleil et de Rochebelle devraient être métamorphosés dans le cadre de l’Anru 2. Enfin, la Mine témoin sera remise en état et à nouveau ouverte au public.

En plus de ces principaux projets, voici quelques unes des autres mesures regroupées par thèmes.

Cadre de vie :

  • Création d’une halte-gare ferroviaire aux Prés-Saint-Jean
  • Création d’un pôle d’échanges multimodal autour de la gare d’Alès.
  • Création d’un « permis de louer » pour lutter contre l’habitat indigne.
  • Création de 2 nouvelles piscines couvertes, d’un mur d’escalade et d’un skatepark.
  • Création de 2 restaurants scolaires en centre-ville et à la Montée de Silhol.
  • Relocalisation de la déchetterie d’Alès.
  • Opération un nouveau né = un arbre planté.

Lien social :

  • Déplacement et extension de la Maison des jeunes en centre-ville (place de l’Étoile) avec la création d’un point info jeunesse.
  • Création d’un festival du livre.
  • Création d’une maison de quartier à Tamaris.

Développement économique :

  • Création de nouveaux espaces de coworking à destination des porteurs de projets.
  • Développement et structuration d’une filière agricole courte pour alimenter les cantines scolaires et l’hôpital.
  • Création d’une filière économique autour des véhicules historiques.

Sécurité et citoyenneté :

  • Poursuite du déploiement de la vidéo protection (de 160 caméras aujourd’hui à 230)
  • Renforcement de la lutte contre les incivilités (bruit, vitesse…)
  • Création des États Généraux du sport.

Développement durable :

  • Doublement des voies vertes (de 30 à 60 kms)
  • Développement du covoiturage avec création de parkings en périphérie.
  • Extension des navettes gratuites en cœur de ville.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “MUNICIPALES À Alès, Max Roustan dévoile son programme”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité