A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

JEUDI SPORT Professionnels et amateurs s’éclatent au motocross des Costières

Grégory Aranda, pilote professionnel, s'occupe de la piste depuis quelques mois (Photo Boris Boutet)

Gérée par le pilote professionnel Grégory Aranda depuis quelques mois, la piste du motocross des Costières est appréciée par de nombreux compétiteurs. Chaque semaine, les champions se pressent pour s'entraîner sur les installations beauvoisinoises. 

C'est un petit coin de paradis pour les pilotes amateurs et professionnels. Perdue au milieu des vignobles, à plusieurs kilomètres du centre-ville de Beauvoisin et du réseau téléphonique, une piste colossale trône sur le flanc d'une colline. "C'est l'une des cinq plus belles de France, estime Grégory Aranda, un pilote professionnel qui s'occupe de sa gestion depuis quelques mois. Depuis que je m'en occupe, je me suis attaché à la rendre la plus sûre possible afin qu'elle soit accessible aux amateurs confirmés."

Longue de 1,7 kilomètres, la piste est ouverte quatre jours par semaine (hors période de chasse) et peut accueillir jusqu'à 45 motos simultanément. "Ce qui est cool ici c'est qu'on peut avoir une vue d'ensemble, explique Grégory Aranda. Ainsi des spectateurs passent chaque semaine boire un café et assister aux entraînements." 

Il faut dire que parmi les habitués des lieux figurent de nombreux pilotes professionnels comme Fabien Izoird, sept fois vainqueur du championnat d'Allemagne. "Je fais le trajet depuis Pézenas deux ou trois fois par mois, confirme-t-il. Beauvoisin a longtemps été réputée pour avoir une piste difficile avec beaucoup de cailloux, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Désormais, les conditions sont optimales. Il y a du dénivelé et le terrain évolue avec des parties sèches et des parties meubles. Il faut sans cesse s'adapter et on peut ajuster la mécanique avant les compétitions."

Sur la piste, jusqu'à 45 motos peuvent circuler simultanément. (Photo Boris Boutet)

Une fréquentation de pilotes expérimentés qui profite aussi aux jeunes licenciés du club comme Théo Aubanel, 18 ans. "C'est sûr qu'en pilotant aux côtés de champions on progresse plus vite, indique le jeune homme, qui espère cette année se qualifier pour les championnats de France. La piste est rapide avec beaucoup de montées et de descentes, c'est toujours agréable de s'entraîner ici."

Une école de moto bientôt lancée

Pour la maintenir en état, Grégory Aranda l'entretien chaque jour. "Il faut la labourer, la lisser et l'arroser pour éviter qu'il n'y ait trop de poussière", détaille-t-il. Un travail prenant mais qui laisse au pilote le loisir de développer d'autres projets pour son club. Beauvoisinois d'origine, celui qui a été bercé par la moto depuis sa plus tendre enfance entend désormais transmettre son savoir aux nouvelles générations.

"Nous allons lancer une école de moto dans les prochaines semaines, annonce Grégory Aranda. Nous avons d'ailleurs acheté six petits véhicules pour initier les 4-14 ans, d'abord sur terrain plat avec quelques plots. L'idéal serait de créer prochainement une piste miniature pour que les enfants confirmés puissent s’entraîner avant de passer sur la grande. Le site a un gros potentiel et on pourrait imaginer en faire une zone multi-sports, avec par exemple une piste de BMX. Cela nécessite des aménagements mais la demande et la motivation sont là. " Il n'y a plus qu'à.

Boris Boutet

Plus d'informations sur la page Facebook du club. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité