A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES CCI du Gard : Encore trois bâtiments à vendre pour une Maison de l’entreprise à construire

Éric Giraudier, président de la CCI du Gard, et sa vice-présidente en charge des services, Céline Guitard, sur le terrain racheté à Nîmes métropole pour la création de la Maison de l'entreprise. (Photo : Stéphanie Marin / Objectif Gard)

Trois bâtiments propriétés de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Gard sont à vendre sur le parc Georges-Besse à Nîmes. Une opération à tiroirs pour le président Éric Giraudier qui avec le fruit de ces ventes souhaiterait abonder le budget prévu pour la création d'une Maison de l'entreprise sur un terrain bordant le boulevard Salvator-Allende, d'un montant de dix millions d'euros.

Cette opération a démarré en décembre 2018 avec le rachat par la ville de Nîmes du siège actuel de la CCI du Gard situé rue de la République, en vue d'y implanter un palais des congrès et pour un montant de 5,2M€. Un joli pécule pour commencer à envisager ce projet de mandature qui consiste en la création d'une Maison de l'entreprise.

L'ambition portée par le président Giraudier est de faire sortir de terre un espace - de quelque 4 450 m2 - dédié "à la vie de l'entreprise du début à la fin" : formation continue pour les professionnels, pépinière d'entreprises et d'innovation qui déménageront de l'actuel immeuble Innovation 3 du parc Georges-Besse, soft landing (technique permettant d'accueillir des entreprises sans contrainte d'installation). Bien sûr, la CCI du Gard prévoit de se réserver 1 700 m2 de bureaux pour y loger la cinquantaine de salariés qui se partagent aujourd'hui rue de la République un espace bien trop vaste, soit 3 600 m2, et coûteux en fonctionnement, environ 200 000€ par an.

Cinq bâtiments mis en vente sur le parc Georges-Besse

Alors 5,2 M€, c'est un bon début qui ne permettra cependant que de financer la partie CCI du Gard à proprement parler. La Chambre de commerce a mis en vente cinq de ses bâtiments situés sur le parc Georges-Besse, dont deux sous-exploités, financièrement peu rentables pour l'ensemble d'entre eux et trop coûteux en entretien. Le fruit d'une vente qui pourrait permettre de réaliser en une seule tranche l'ensemble du projet y compris la partie services aux entreprises. Et si subventions il y a, puisque des demandes ont été formulées, "nous investirons sur d'autres projets", intervient Éric Giraudier.

Deux compromis de vente signés

L'immeuble Wiener, loué depuis le début des années 2000 par l'université de Nîmes, d'une surface de près de 800 m2, a trouvé un acquéreur, Tissot Immobilier, signataire d'un compromis de vente pour un montant de 810 000€. L'unité de formation et de recherche universitaire de l'actuel site GIS déménagera au quartier Hoche, une fois les travaux terminés.

Un deuxième bâtiment construit en 1998, a fait l'objet d'un compromis pour la somme cette fois de 950 000€. Dans les mois à venir, l'entreprise nîmoise spécialiste de la sécurité sanitaire des eaux et des aliments, Phytocontrol, installera son back office dans les 900 m2 du bâtiment Innovation 2.

Le bâtiment de Formeum est également à vendre. (Photo : Stéphanie Marin / Objectif Gard)

Toujours sur ce parc Georges-Besse, trois autres bâtiments sont toujours à la vente. L'immeuble Métrologie d'une surface de près de 3 000 m2 annexe comprise, l'immeuble Innovation 3 construit en 2008 et d'une surface de 1 500 m2, ainsi que l'immeuble à usage d'enseignement et de formation continue, Formeum.

Les activités du site Formeum seront segmentées, c'est-à-dire la partie formation initiale sera déplacée au lycée de la CCI du Gard, vue Général Leclerc, la partie technique sur le site de Marguerittes. Quant à la partie dédiée aux chefs d'entreprise et à la création d'entreprise, elle rejoindra la future Maison de l'Entreprise. "L'objectif, c'est d'abattre les cloisons pour créer une chaîne de service sur un site et ainsi mutualiser les savoir-faire, donner une force à l'intelligence collective", précise Éric Giraudier. Et d'ajouter : "C'est un projet d'intérêt général, un investissement sur l'avenir que nous faisons."

La Maison de l'entreprise, c'est pour quand ?

La maîtrise d'ouvrage a été lancée ce lundi après-midi, suivra le concours d'architectes dans le courant de ce mois de mars. Le président de la CCI du Gard prévoit ainsi la pose de la première pierre de cette Maison de l'entreprise au cours du premier semestre 2021 et la livraison du bâtiment R+2 ou R+3, de haute qualité environnementale, au premier semestre 2023.

Juste à côté de la Maison de l'entreprise poussera le siège de l'UPE (*) qui partage la maîtrise d'ouvrage de ce projet global implanté sur le terrain d'environ 6 000 m2 "acheté à l'agglo nîmoise". "C'est un regroupement économiquement intéressant", explique Éric Giraudier, ancien président de l'UPE qui assure avoir alerté d'autres organisations professionnelles, "sans que rien n'aboutisse".

Stéphanie Marin

* L'UPE (Union pour les entreprises du Gard) est une organisation patronale au service des entrepreneurs du Gard. L’UPE 30 est un syndicat patronal interprofessionnel financé à 100% par les cotisations des adhérents.

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES CCI du Gard : Encore trois bâtiments à vendre pour une Maison de l’entreprise à construire”

  1. dommage que la CCI quitte le centre ville.
    Les organisation consulaires et les collectivités locals ne donnent pas l’exemple. Alors qu’il faut redynamiser le centre ville, lui donner de la vitalté et de la vie, tous les services publics sortent eux aussi du CENTRE ville.
    Ces services permettrait de remettre en pertie de l’activité et de la dynamique au centre ville.

    Notre cnetre ville va ressembler à un musée et c’est tout. Deplus quand on voit ce parc G Besse qui a pres de 40 ans et qui n’est toujours pas fini et que la plupart des bâtiments et activites sont publiques, on voit QUE NOTRE TERRITOIRE SOUFRE D UN MANQUE EVIDENT DE DYNAMISME ECONOMIQUE.

    La faute aux politiques publiques locales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité