A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce vendredi 6 mars

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise en cinq infos !

Nîmes Olympique

Avec Philippoteaux, Deaux et Fomba. Encore incertains hier, Romain Philippoteaux, Lucas Deaux et Lamine Fomba font bien partie du groupe retenu qui s'envolera demain matin pour la Moselle afin d'affronter à 20h le FC Metz, pour la 28e journée de Ligue 1. Une liste de 18 joueurs où le staff a fait le choix de ne convoquer que cinq joueurs en défense dont Florian Miguel qui effectue son retour. En revanche, sept attaquants sont présents dont Kévin Denkey mais pas Haris Duljevic et Vlatko Stojanovski qui ne sont pas du voyage. Tout comme Anthony Briançon, qui purge son deuxième suspension, et Lucas Buades, mis à disposition de l'équipe réserve.

Le groupe de 18 joueurs : Bernardoni, Dias - Alakouch, Paquiez, Landre, Martinez, Miguel - Sarr, Valls, Fomba, Deaux - Philippoteaux, Ripart, Ferhat, Benrahou, Roux, Koné, Denkey.

Lors du dernier match du Nîmes Olympique arbitré par Ruddy Buquet, Florian Miguel avait été expulsé [Photo via MaxPPP]
Buquet au sifflet. Pour ce déplacement en Moselle, c'est Ruddy Buquet qui a été désigné comme arbitre principal de la rencontre. L'officiel âgé de 43 ans n'a pas porté chance aux Crocos depuis la remontée en Ligue 1. À deux reprises, toujours à l'extérieur, il était au sifflet de la défaite (0-3) dans le derby face à Montpellier, au stade de la Mosson, la saison dernière et lors du large revers contre Strasbourg (1-4), en novembre dernier. Deux soirées à oublier pour les Nîmois notamment en Alsace où Florian Miguel avait été exclu et le NO basculait lanterne rouge au soir de la 13e journée. Dans cette période de renouveau, on espère forcément une issue plus positive en terre messine.

Le Monégasque a vu sa saison se terminer au stade des Costières (Photo Anthony Maurin)

Six mois pour Martins. Le 1er février dernier lors du succès 3-1 du Nîmes Olympique face à l'AS Monaco, la rencontre avait été marquée par la double bousculade de Gelson Martins sur l'arbitre M. Lesage qui avait sorti, fort logiquement, un carton rouge. Écarté des terrains à titre conservatoire, l'attaquant portugais auditionné hier soir par la commission de la discipline de la LFP, a écopé de six mois ferme de suspension (à compter du 6 février). Sa saison est donc terminée. Également, comme annoncé lundi dans cette rubrique, Gaëtan Paquiez et Sidy Sarr seront suspendus pour affronter Nantes, samedi prochain à 20h (29e journée de Ligue 1), pour accumulation de carton jaune.

Beaumelle sélectionneur. Patrice Beaumelle vient d'être nommé sélectionneur de la sélection nationale de Côte d'Ivoire. Âgé de 41 ans, le natif d'Arles a débuté jeune sa carrière sur le banc du Nîmes Olympique (de 2005 à 2008) en tant qu'entraîneur-adjoint au côté de Régis Brouard. Avant de suivre, toujours au même poste, la route d'Hervé Renard en Afrique où il a remporté la Coupe d'Afrique des Nations en 2012 avec la Zambie et en 2015 avec la Côte d'Ivoire. Après un court passage qui s'est avéré un échec à Lille, il est resté fidèle à son mentor à la tête du Maroc. L'ancien Croco a donc décidé de voler de ses propres ailes en retournant chez les Éléphants en tant que le sélectionneur principal avec pour objectif de se qualifier pour la CAN 2021.

RCN

Joris Simon a découvert le rugby à 7 il y a quelques semaines sous le maillot de Montpellier (Photo Supersevens)

Simon file au 7. Joris Simon n'est désormais plus un joueur du Rugby Club Nîmois. Le troisième ligne quitte le Gard et le rugby à XV car il vient de signer un contrat fédéral avec l'équipe de France à 7 qui prend effet le 1er avril. C'est une page qui se tourne pour ce Nîmois, d'origine guyanaise, qui n'a connu que le RCN dès ses six ans et qui est y revenu il y a trois ans après une pause de six ans pour se concentrer sur le basket. "J'ai découvert le rugby à 7 lors du tournoi Super Sevens (1er février) avec Montpellier et grâce à mes bonnes performances, j'ai été convoqué pour une semaine de stage avec l'équipe France développement. Et on m'a proposé un contrat plutôt que prévu", explique l'intéressé. Un "rêve d'enfant" pour ce joueur de 23 ans qui avait également reçu des propositions en Pro D2. Son quotidien va désormais se trouver du côté des terrains d'entraînement du centre fédéral de Marcoussis aux côtés d'une vingtaine de coéquipiers. Rémunéré par la FFR, il sera au service de l'équipe de France. Avec cette évolution, Joris Simon marche sur les traces de Tavite Veradamu, ancien nîmois et qui fait désormais partie des meilleurs joueurs du circuit mondial. Même si une participation aux JO semble "impossible" au vu de l'équipe actuelle, les Bleus préparent l'avenir avec cette pépite nîmoise.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité