A la uneActualitésSociété

ALÈS Rénovée, la cathédrale se dévoile

La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Après une longue période de travaux, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d’Alès rouvre ses portes ce samedi 7 mars. Visite guidée de cet édifice, classé « Monument historique » en 2014.

Ce matin, à 10 heures, les portes de l’édifice religieux s’ouvriront au public après une longue période de fermeture. Pendant ces deux années de chantier, de nombreux ouvriers ont travaillé dans l’ombre pour rénover l’intérieur de la cathédrale, soit 6 000 m². Une restauration qui s’inscrit dans un long processus de rénovation entamé il y a 20 ans.

Réfection de l’abside et des soubassements en grès en 2000, reprise du dôme extérieur entre 2005 et 2008, restauration des quatre tableaux du Chœur en 2007… Il fallait ensuite s’occuper des extérieurs, ce qui fut entrepris dès 2011 avec des travaux de maçonnerie visant à consolider les façades. Les toitures ont également été refaites à neuf, le clocher et les baies romanes de l’entrée principale ont été respectivement restaurés en 2014 et 2016.

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

En janvier 2018, c’est donc la phase intérieure qui a démarré. D’abord, les grands tableaux ont été déposés puis envoyés dans des ateliers de restauration spécialisés pour de minutieuses retouches. Ensuite, du haut d’un échafaudage géant, les ouvriers ont réparé les outrages infligés à la pierre et aux décors, ont repris les peintures et repensé l’éclairage avec l’installation d’immenses lustres.

Les vitraux du chœur ont été nettoyés et réparés. Au sol, de longues tranchées ont été ouvertes afin d’enfouir tout le câblage électrique et les vieilles dalles ont été remplacées. Chaque étape a été validée par la Direction régionale des affaires culturelles (Drac).

La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Les chiffres parlent d’eux-mêmes pour illustrer l’envergure de cette rénovation : 14 entreprises, 100 ouvriers, 150 tonnes d’échafaudage, 48 toiles marouflées refaites, 12 restaurateurs. « C’est vrai que ça a été un chantier de longue haleine. On a avancé doucement, doucement. Mais on se félicite d’être là aujourd’hui, c’est un événement énorme pour la ville », se réjouit le maire, Max Roustan, émerveillé par le résultat.

La restauration intérieure aura coûté 3,4 millions d’euros, dont 2,5 millions de subventions réparties entre la Drac, la Région et le Département, et 949 024€ de financement d’Alès Agglomération. Le montant de la restauration complète de l’extérieur s’élève quant à lui à 3,1 millions d’euros, avec, là aussi, des subventions des mêmes partenaires et un financement de la communauté d’agglomération à hauteur de 1,4 millions d’euros.

La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le programme de la réouverture

Samedi 7 mars : le public est convié dès 10 heures à la remise des clés de la cathédrale par le maire d’Alès pour assister ensuite à l’ouverture symbolique des portes de l’édifice. Une fois à l’intérieur, une série de témoignages de ceux qui ont participé à la restauration (curé, architectes, entreprises, etc.) aura lieu, entrecoupée de temps musicaux avec la participation du conservatoire Maurice André (gratuit). À partir de 15h30 seront proposées des visites guidées et commentées par les architectes du patrimoine. À 17h, vêpres solennelles présidées par l’évêque de Nîmes, Uzès et Alès, Monseigneur Robert Wattebled. À 20h, ciné-concert avec la projection du film muet « Le bossu de Notre-Dame » et la musique de Paul Goussot, organiste de la basilique Sainte-Croix de Bordeaux, jouée à l’orgue en simultané (tarif : 10€).

À partir du 7 mars : une exposition de photographies "avant/après" montre l’ampleur des travaux de restauration réalisés par les spécialistes durant deux ans. Ces photographies sont l’œuvre du studio Guichard qui a réalisé le suivi en images du chantier.

Dimanche 8 mars à 15h30 : la première messe dans la cathédrale restaurée sera célébrée par Monseigneur Wattebled, évêque de Nîmes, Uzès et Alès.

En images

L'architecte du patrimoine, Céline Girard, montre au maire d'Alès, Max Roustan, les travaux réalisés dans la cathédrale. Photo Tony Duret / Objectif Gard
L'architecte du patrimoine, Céline Girard, montre au maire d'Alès, Max Roustan, les travaux réalisés dans la cathédrale. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La magnifique restauration de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Publicité
Publicité
Publicité

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité