ActualitésCulture

ALÈS Une édition prometteuse du festival Itinérances

Antoine Leclerc, directeur général du festival Itinérances, a dévoilé le programme de cette 38e édition. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Antoine Leclerc, directeur général du festival Itinérances, a dévoilé le programme de cette 38e édition. Photo Tony Duret / Objectif Gard

20-29 mars 2020. Neuf jours où plus de 200 films seront projetés dans les salles obscures d’Alès à l’occasion du 38ème festival cinéma d’Alès – Itinérances. Petit tour d’horizon - non exhaustif - de la programmation.

Ça y est, le programme de 36 pages est disponible et les fidèles du festival vont d’ores et déjà cocher les rendez-vous qu’ils ne manqueront pour rien au monde. Cette année encore, Itinérances invite à parcourir l’histoire du cinéma à travers de nombreux itinéraires : 200 films de toutes nationalités à visionner la nuit comme le jour, des hommages, des focus, des événements… Toutes les envies devraient être satisfaites.

Cartes blanches : plusieurs cartes blanches rythmeront la semaine. Une à l’occasion des 20 ans des éditions Au Diable Vauvert avec l’écrivain Vincent Ravalec (gagnant du 32ème Cabri d’Or). Une autre pour l’excellent Jackie Berroyer, à l’humour dévastateur, qui viendra faire un tour au festival. La réalisatrice Julie Gayet sera là aussi et parlera d’une question terriblement d’actualité sur la place des femmes au cinéma… D’autres cartes blanches seront données à l’artiste japonaise Tabaimo (qui signe l’affiche du festival 2020) ou au journaliste du Monde, Samuel Blumenfeld.

Hommages et focus : hommage à Yves Jeuland (qui sera présent), connu pour ses films documentaires comme Le Président ou Paris à tout prix. Deux focus intéressants sur le réalisateur Moshé Mizrahi et l’association 1000 visages.

Compétition de courts-métrages : c’est l’un des événements phares d’Itinérances. Samedi 21 et dimanche 22 mars, la traditionnelle compétition de courts-métrages verra s’affronter neuf films. Une sélection très féminine cette année et placée sous le signe de la jeunesse. Le jury sera composé de Jackie Berroyer, de la chanteuse et humoriste GiedRé, de la comédienne et écrivaine Irène Jacob, et du réalisateur Maxime Roy, lauréat de la compétition en 2019. Sans oublier le jury des élèves des lycées Jean-Baptiste-Dumas et Jacques-Prévert. Six prix seront décernés.

Passages secrets : comme à chaque édition, une rétrospective thématique constitue l’un des piliers du festival. En 2020, les Passages secrets seront explorés. Chemins interdits, portes dérobées, cheminements inattendus, espions de tout poil ou étonnantes métamorphoses attendent le public sur la quarantaine de film sélectionnée. La nuit de tous les secrets, avec quatre projections de films, aura lieu le samedi 21 mars à partir de 21h45 au Cratère.

Soirée d’ouverture : C’est toujours un moment important du Festival. Elle aura lieu le vendredi 20 mars à partir de 18h30 au Cratère avec la projection, en avant-première, du film Effacer l’historique et en présence de son réalisateur Gustave Kervern.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité