Faits Divers

BEAUCAIRE Faux barrage routier mais vrai braquage : cinq condamnés

Trois hommes et deux femmes ont été condamnés. Un homme a été arrêté à l'audience du tribunal correctionnel de Nîmes.

(Photo d'illustration)

Les faits se sont déroulés le 19 novembre 2016. Un livreur est obligé de ralentir lorsqu'il arrive vers 4h45 sur la rocade de Beaucaire.

Des travaux sont réalisés. Le conducteur s'arrête lorsqu'il aperçoit deux hommes armés le menacer. Ils ont les visages dissimulés par des cagoules. Le livreur, qui transporte près de 40 000 euros de marchandises à destination d'un magasin d'électroménager et de matériel multimédia, laisse son camion sous la menace.

Un fourgon qui est repéré quelques minutes plus tard grâce au GPS sur la commune de Redessan. Les policiers parviendront à mettre rapidement sur écoute plusieurs suspects et les lignes téléphoniques utilisées cette nuit là vont apporter des éléments primordiaux pour l'avancée des investigations.

Un homme âgé d'une quarantaine d'année était devant le tribunal correctionnel de Nîmes vendredi dernier pour ce braquage. Il nie à l'audience même les évidences et il a changé à plusieurs reprises de version sur son emploi du temps lors de cette nuit.

"Monsieur vos déclarations sont une nouvelle fois en totale contradiction avec la réalité du dossier et les investigations effectuées", estime le président du tribunal correctionnel, Christine Ruellan. Un prévenu qui comparaît libre et qui va écoper d'une peine de 4 ans de prison avec un mandat d'arrêt à l'audience.

Son principal associé est puni de 4 ans dont 2 années avec sursis, un autre est sanctionné par 18 mois dont 6 avec sursis. Deux femmes poursuivies pour des recels ont été condamnées à  des peines allant de 1 an dont 6 mois avec sursis à 2 ans dont une année avec un sursis pour la dernière prévenue.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité