Faits Divers

NÎMES Incendie à la concession Renault : la piste criminelle confirmée

Photo d'illustration. D.R/

Dans la nuit de dimanche à lundi vers minuit les pompiers sont intervenus pour des véhicules incendiés dans le parc fermé de la concession Renault sur le périphérique de Nîmes.

Au total neuf voitures ont été brûlées ou dégradées, avec une forte présomption criminelle dès le départ des investigations confiées à la Sûreté départementale de Nîmes. Aujourd'hui la certitude est de mise. "Les expertises réalisées prouvent l'origine criminelle concernant les véhicules brûlés chez Renault", indique ce mardi après-midi le vice-procureur, Patrick Bottero. Reste à savoir qui peut en vouloir à cette concession au point de prendre de tels risques?

Concernant l'autre feu survenu cette même nuit à hauteur du boulevard Jean-Jaurès, la piste accidentelle est là retenue, une batterie défectueuse serait en effet à l'origine de l'incendie d'une voiture et de la propagation à une autre automobile.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité