ActualitésCulture

AIGUES-MORTES Olivier de Chalvron expose ses clichés d’ici et d’ailleurs

Le photographe Olivier de Chalvron expose ses photos dès ce vendredi à la chapelle des Capucins. (Photo Boris Boutet)

Aigues-Mortais depuis deux ans, le photographe Olivier de Chalvron expose ses clichés pris en Camargue et au cours de ses voyages. Le vernissage a lieu ce vendredi à 18 heures à la chapelle des Capucins. 

Il a longtemps consacré le gros de son temps aux reportages. "En région parisienne, je travaillais comme photographe indépendant pour des sociétés et des magazines, se rappelle-t-il. J'ai toujours réalisé quelques photos artistiques, au travers mes voyages notamment, mais je ne m'y consacre pleinement que depuis mon arrivée à Aigues-Mortes, il y a deux ans."

Désormais, Olivier de Chalvron arpente la Camargue dès qu'il le peut. "C'est un terrain de jeu idéal pour un photographe, estime-t-il. On peut passer tous les jours au même endroit, on n'aura jamais la même lumière. Et puis les paysages sont extrêmement variés. J'aime partir à moto, dès l'aube, et me balader au hasard des chemins. C'est le meilleur moment de la journée : tout est calme, endormi, les lumières sont rasantes et le soleil est chaud." Et d'ajouter : "j'ai également eu la chance de pouvoir prendre des photos aériennes en autogire, entre Sète et les Saintes-Maries-de-la-Mer. Depuis les airs, tout est différent et on peut vraiment redécouvrir des lieux. " 

Une cinquantaine de clichés exposés

De ses virées, Olivier de Chalvron ramène des clichés et un regard neuf et authentique sur la Camargue. "Je ne retravaille jamais mes photos, sauf pour des commandes spéciales, indique l'artiste. J'aime par contre m'amuser en variant les supports et les cadres que je commence à réaliser moi-même." Initialement programmé aux côtés d'un autre artiste qui s'est désisté, Olivier de Chalvron occupera finalement toute la chapelle des Capucins pendant la seconde quinzaine de mars. "Cela me permet de proposer des photos de mes autres univers", appuie-t-il.

Parmi eux, les vieilles automobiles ou la culture urbaine, illustrée par des photographies des tags de l'ancien hôpital du Grau-du-Roi. Mais aussi des clichés ramenés de ses voyages au Kazakstan, à Zanzibar, à Sainte-Lucie et en Afrique du Sud. Pour sa deuxième exposition, Olivier de Chalvron espère vendre quelques œuvres - "les prix varient entre 50 et 300€" - mais surtout échanger avec les visiteurs et faire connaître son travail. "C'est toujours intéressant d'avoir des retours sur les photos que l'on propose, explique-t-il. D'autant que j'aimerais si possible participer un jour aux "Rencontres de la photographie" à Arles."

Boris Boutet

L'exposition se poursuit jusqu'au 29 mars. Entrée Libre tous les jours de 10h à 13h et de 14h à 18h. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité