Actualités

FOURNÈS Une association interpelle Carole Delga sur l’implantation d’un centre Amazon à proximité du Pont du Gard

Symbole du département, le Pont du Gard (Photo Anthony Maurin).

Le projet d’implantation sur 14 hectares d’un centre de tri du géant américain de l’e-commerce Amazon dans la zone de la Pâle, à Fournès, à deux pas du Pont du Gard, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, suscite une mobilisation de ses opposants.

L’association ADERE, engagée depuis plusieurs mois contre ce projet, et les associations PRIMA VERA et SORÈVE ont adressé le 23 mars une lettre ouverte à Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, en lui posant la question : « Voulez-vous vraiment d’Amazon à la porte d’entrée de l’Uzège-Pont du Gard ? ». Le cabinet de la présidente a réagi en prenant contact avec les associations pour échanger sur ce dossier. D’autres associations ont fait des démarches similaires.

"La campagne de communication lancée en février par la Région avec son slogan : « En Occitanie, au lieu d’acheter en ligne, j’achète Dans Ma Zone », qui parodie avec pertinence le logo d’Amazon, promeut les priorités de la Région en faveur du commerce local, des centres- villes et centres-bourgs, des circuits courts, de la consommation responsable et des emplois durables" fait savoir l'association qui rappelle : "Or, l’implantation d’Amazon à Fournès contredit tout ce que la Région défend : un entrepôt plus grand que 4 hypermarchés, le symbole de la consommation jetable et importée, des emplois pénibles, la destruction d’emplois dans le commerce de proximité, sans compter la pollution engendrée par des centaines de passages de camions par jour et l’incohérence avec le patrimoine paysager et architectural de l'Uzège-Pont du Gard, avec des conséquences négatives sur le tourisme. Rappelons que, selon une étude du gouvernement publiée en novembre dernier, un emploi créé chez Amazon détruit 2,2 emplois ailleurs !"

Et de conclure : "Dans le contexte de crise sanitaire, qui fragilise encore plus le tissu économique local, il faut refuser le modèle Amazon et promouvoir des solutions alternatives. Les associations vont prendre dans les semaines qui viennent d’autres initiatives pour combattre ce projet."

Edité : La Région fait savoir qu'elle a bien reçu le courrier et s'engage à recevoir l'association à l'issue de la crise du coronavirus.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

2 réactions sur “FOURNÈS Une association interpelle Carole Delga sur l’implantation d’un centre Amazon à proximité du Pont du Gard”

  1. Dommage l article n expose pas le projet d amazone, donc difficile de le critiquer.
    Effectivement un centre de ce type « proche » du pont du Gard n a pas de sens, après si c est au niveau de la sortie 23, il est indéniable que toutes activité est bonne a prendre pour la région, si amazone ne s implante pas ici, son projet sera ailleurs, le plus logique serait sur Orange avec les deux autoroutes A7 et A9

  2. Nous voilà concrètement au cœur du tout mondialisé avec les éternelles circonvolutions des décideurs, la Présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, en l’occurrence.
    Produire en France.
    Vivre et travailler au Pays.
    Localisme.
    Total soutien aux associations.

    Conseiller R.N Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité