ActualitésEconomie

CORONAVIRUS La Région adopte un plan d’urgence sanitaire, économique et solidaire de 250M€

Photo DR Région Occitanie

Ce vendredi 3 avril, les élus régionaux réunis en Commission permanente sous la présidence de Carole Delga, en visio-conférence et en format restreint, ont adopté un plan d'urgence sanitaire, économique et solidaire pour faire face à l'épidémie de Covid-19. Doté de 250 M€, générant un effet levier de 450 M€, ce plan d'actions prévoit 22 mesures visant à protéger les plus fragilisés et à préparer la reprise économique.

« La crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 restera sans aucun doute dans l'Histoire de notre humanité. Par son ampleur, cet événement inédit a en effet bouleversé nos vies, nos habitudes, et sans doute, notre perception du monde. Cette crise sanitaire sans précédent à l'échelle du siècle se mue de fait en une crise sociale, économique, voire démocratique. Elle nous interroge sur l'instant, notamment sur notre capacité à faire face sur le plan sanitaire ; elle ne fait que confirmer l'urgence environnementale et nous interroge plus profondément sur le modèle de société que nous devons construire dans un avenir proche, le rôle de l'Etat, et sans doute, une nécessaire poursuite du processus d'une décentralisation agile et efficace dans le cadre de la République une et indivisible », a notamment déclaré Carole Delga lors de la présentation du plan régional.

Présentation des 10 premières mesures : 

  • Commande de 10 millions de masques : 14,2 M €

Afin de répondre aux besoins identifiés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) en Occitanie, la Région a commandé 10 millions de masques, dont 5 millions de modèles FFP2 et 5 millions de FFP1. Cette commande a été réalisée en coordination avec les autres Régions pour l’acheminement et avec les Conseils départementaux d’Occitanie pour la diffusion sur le territoire. L’enveloppe dédiée par la Région est de 14,2 M€, mais seuls les masques réceptionnés seront payés, et une compensation seraversée par les Départements bénéficiaires qui ont commandé 4 millions de masques. A destination des personnels des CHU du territoire et groupements hospitaliers de territoire (FFP2), ainsi que des soignants du secteur privé – EHPAD, infirmiers, médecins, pharmaciens, aides à domicile – leur répartition sera réalisée sur la base d’une cartographie des besoins coordonnée par l’ARS, en lien avec les Départements. La Région a également récolté des masques et matériels de protection stockés danscertains lycées, au bénéfice de centres hospitaliers et du personnel sanitaire rencontrant une situation d’urgence particulière. Ainsi, 25 000 masques ont pu être donnés.

  • Soutien aux entreprises régionales produisant du matériel sanitaire : 1 M€

De nombreuses entreprises régionales produisant du matériel sanitaire, ou pouvant réorienter leur production dans ce domaine, nécessitent aujourd’hui un soutien particulier afin d’adapter, augmenter ou réorienter leur capacité de production et ainsi répondre à la demande. Ces entreprises qui produisent un matériel essentiel pour lutter contre la pandémie (gel hydroalcoolique, visières de protection, masques...) pourront ainsi bénéficier d’un soutien de la Région via 2 dispositions : Le Pass Rebond. Le dispositif Entreprise en Crise de Trésorerie COVID, en sus des dispositifs Bpifrance, qui permettra d’intervenir sur les problématiques de trésorerie. Mandatée par la Région, l’agence Ad’Occ a déjà recensé 150 entreprises régionales engagées dans une démarche d’augmentation de production ou de réorientation d’activité. Elle les accompagne afin de qualifier les projets pouvant bénéficier de ces dispositions.

  • Mesure 3 - Adaptation de l’offre de transport et mise en place d’un service de transport à la demande pour les personnels soignants : 2,5 M€

La Région a adapté les services de transport liO (TER et autocars interurbains) en tenant compte d’un double impératif : limiter les déplacements tout en permettant aux personnels contraints de sedéplacer de pouvoir bénéficier d’une offre adaptée.

Elle engage 2 nouvelles mesures :

  • Depuis le 17 mars gratuité des services de transports liO (TER, autocars et TAD) pour l’ensemble des personnes contraintes de se déplacer, dont les professionnels de santé.
  • À partir du 6 avril, service de transport à la demande pour les personnels des centres hospitaliers et EHPAD membres des 14 Groupements Hospitaliers de Territoire d’Occitanie (102 établissements) et ayant besoin d’un transport interurbain (pour les usagers résidant sur le territoire d’une métropole ou agglomération, seuls les trajets dont la commune de desti- nation ne se situe pas dans la même agglomération ou métropole que la commune de départ sont pris en charge par le service de TAD). Pour en bénéficier, l’usager est invité à formuler sa première demande auprès de la centrale de réservation mise en place par la Région : numéro vert 0805 460 306.

 

  • La Région favorise les dons alimentaires, d’équipements et participe à la réquisition d’établissements.

Les personnes et organismes déjà fragilisés sont particulièrement exposés aux nombreuses conséquences économiques et sociales de cette crise sanitaire. Aussi, la Région a engagé plusieurs démarches et mesures incitatives qui leur sont destinées : Mise à disposition des Cités scolaires de Lectoure et Joffre à Montpellier pour accueillir des enfants de soignants. Incitation des lycées de la région à se mobiliser : dons à des associations (banque alimentaire, épiceries solidaires, resto du cœur, secours catholique, EHPAD...) des denrées non stockables lors de leur fermeture. Plusieurs établissements ont ainsi pu faire des dons compris entre 200 € et 20 000 € ; dons de matériels de protection individuelle (masques, blouses, charlottes, lunettes, sur-chaussures...).

 

  • La Région garantit la poursuite des parcours en formations paramédicales et sociales qui relèvent de sa responsabilité dont les stages (2,8 M€ pour les aides aux apprenant.e.s), et encourage à la mobilisation au-delà des stages.

Continuité pédagogique en maintenant tous les moyens accordés aux organismes de formation que la Région agrée / autorise pour les formations paramédicales et sociales ; en particulier avec la mise à disposition de plate-formes de formation à distance. Poursuite de toutes les aides de la Région, même si les parcours de forma- tions, dont certains stages, sont perturbés.

Sans aucune formalité à faire, maintien du versement :

◊  des bourses sous condition de ressources aux 4077 bénéficiaires,
◊  des rémunérations des demandeurs d’emploi en formation de niveau 3 (formationsd’ambulancier.e, d’auxiliaire de puériculture, d’aide-soignant.e, d’accompagnant éducatif et social),
◊  des aides dédiées aux signataires d’un contrat avec la Région pour la fidélisation d’aide-soignant.e.s dans les territoires ruraux auprès des employeurs de l’aide à domicile et des établissements pour personnes âgées et personnes handicapées,
◊  des indemnités de stage aux 6698 étudiant.e.s en soins infirmiers (versement par l’intermédiaire des organismes de formation, financés pour cela par la Région).

Cumul des aides de la Région avec les rémunérations des employeurs si les apprenant.e.s se portent volontaires pour des vacations ou CDD.

 

  • Contribution à la continuité pédagogique pour les lycéens et étudiants : 1,5 M€

La Région Occitanie se mobilise pour assurer la continuité pédagogique sur l’ensemble de son territoire, et permettre à chaque lycéen et étudiant de poursuivre son cursus scolaire dans les meilleures conditions possibles. Mise à disposition de 1 500 ordinateurs portables aux 8 Universités d’Occitanie pour les étudiants boursiers ne disposant pas d’équipement. Les ordinateurs seront livrés aux Universités à compter du 6 avril. Elles en assureront la distribution auprès des étudiants. Mise à la disposition des Universités des solutions numériques de la Région pour déployer des classes virtuelles (travail en groupes interactifs en ligne). En lien avec les Universités, la Région va ainsi mobiliser ses équipements développés pour la formation continue à distance et ses marchés publics pour l’achat de licences dédiées aux classes virtuelles. Saisine des opérateurs téléphoniques pour leur demander un effort de solidarité envers leurs abonnés étudiants, au travers notamment d’un accès gratuit et illimité aux données. Continuité pédagogique via le numérique éducatif avec le renforcement de l’ENT (environnement numérique de travail). Le fort investissement collectif des équipes techniques, des services régionaux et des rectorats ont permis d’assurer la gestion du flux (600 000 connexions par jour, soit 4 fois plus qu’en temps normal). Prêts de 200 ordinateurs supplémentaires à des élèves boursiers de lycées publics.

  • Offre de formation adaptée et maintien des rémunérations pour les demandeurs d’emploi en formation : 2 M€

L’expertise reconnue de la Région Occitanie en matière de formation, notamment de solutions « à distance », lui permet aujourd’hui d’assurer les parcours pédagogiques de demandeurs d’emploi et de proposer ses services à d’autres Régions. Les organismes de formation ont été invités à rendre accessibles à distance leurs modules de formation, via la plateforme régionale, permettant ainsi à plus de 10 000 demandeurs d’emploi (au 27/03) de continuer leur parcours via 750 formations adaptées pour un suivi à distance. Les services de la Région poursuivent actuellement, en lien avec les différents organismes, le déploiement de cette solution de formation à distance pour les programmes pouvant être adaptés. Que la formation soit réalisée à distance ou temporairement stoppée, la Région maintient la rémunération des stagiaires pendant la période de confinement. Enfin, la Région met son expertise au service des autres Régions françaises en leur proposant l’accès à sa plateforme de formation à distance afin de permettre à tous les demandeurs d’emploi de poursuivre leur formation pendant le confinement.

 

  • La Région lance pour les salariés le plan «Former plutôt que licencier »

Dans un contexte marqué par une forte baisse d’activité pour de nombreuses entreprises, la Région Occitanie a souhaité aller plus loin et a lancé le plan «Former plutôt que licencier». L’objectif : permettre aux salariés de s’inscrire dans un plan de formation afin de conserver et/ou développer des compétences mais aussi pour anticiper la reprise. A travers ce plan, la Région s’engage à : Apporter un soutien financier aux OPCO (Opérateurs de compétences) pour soutenir les actions de formation des salariés ; Mettre à disposition sa plateforme de formation à distance dont les OPCO pourront s’emparer afin que les organismes sélectionnés puissent proposer aux salariés des modules accessibles de chez eux. La Région a prévu d’engager 4 M€ pour la mise en œuvre de ce plan. Pour en bénéficier, les entreprises qui le souhaitent doivent se rapprocher directement de l’Opérateur de compétences (OPCO) auquel elles sont rattachées ou contacter les services de la Région au 0800 00 70 70 (numéro vert).

  • La Région a instauré un service régional de proximité avec les Maisons de Ma Région et son agence régionale de développement économique Ad’Occ

Restant à l’écoute des entreprises et afin de les guider vers l’aide la mieux adaptée à leurs difficultés, la Région Occitanie a mis en place très rapidement un numéro vert d’appel unique et gratuit : le 0800 31 31 01. Les équipes de la Région sont mobilisées pour traiter les 800 appels reçus en moyenne par jour depuis l’ouverture de ce numéro. En outre, la Région propose du conseil juridique en partenariat avec les Barreaux de Toulouse et Montpellier : elle financera des consultations juridiques pour permettre aux entreprises régionales de bénéficier de conseils en droit social et droit bancaire, notamment pour la mise en œuvre de leur plan de continuité de l’activité. Les entreprises, via le numéro vert régional, seront orientées vers des avocats spécialisés : la première consultation sera gratuite. Si le besoin exprimé nécessite une seconde consultation, celle-ci sera cofinancée par la Région. Une enveloppe de 500 000€ est réservée.

  • La Région co-préside aux cotés de l’Etat la réunion de la cellule de continuité économique Etat-Région avec les fédérations des professionnels

Afin de jouer un rôle de relais d’information et d’accompagnement, cette cellule se réunit de manière hebdomadaire. Elle rassemble l’ensemble des fédérations de professionnels d’Occitanie, les chambres consulaires et les institutionnels en charge du développement économique.

 

La suite des mesures est à découvrir sur le lien suivant : ICI

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “CORONAVIRUS La Région adopte un plan d’urgence sanitaire, économique et solidaire de 250M€”

  1. Oui nous avons besoin d’un état mais d’un état fort, stratège, planificateur, d’un état-outil au service de la nation.
    Avec cette crise nous avons la preuve, comme s’il en fallait encore une, que le tout mondialisé, que le grand marché ne répond pas aux choses de la vie mais aux exigences de la finance.
    Tout est en Chine, Eldorado du système et puis voilà que la machine s’enraille, le petit virus a frappé, le monde tremble, il faut repenser …
    Oui nous avons besoin d’un état fort, d’une nation forte. Certains l’ont oublié en cours de route pour nous vendre l’U.E. Cette U.E qui n’est que le relais de décision prises ailleurs qu’au sein des nations, ces nations que l’on écoute plus, ces nations que l’on sanctionne … cette U.E absente, navrante, utile à rien sinon à montrer ce qu’elle est en réalité. De cela aussi il faudra se souvenir, comme il faudra se souvenir de tous ceux qui nous ont trompé, parce qu’il ne s’agit en rien d’un « repli sur soi » mais bien au contraire de se retrouver pour aller librement vers les autres.
    Non, la nation ce n’est pas la guerre mais le respect des autres là où le système a tout balayé jusqu’à la devise de notre république.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité