Actualités

NÎMES Grands événements : la Ville en pleine réflexion

Féria de Nîmes (Photo d'illustration : Corentin Corger)

La Feria, le Festival de Nîmes ou encore l'exposition temporaire produite par le Musée de la romanité en collaboration avec le Musée du Louvre, "L’empereur romain, un mortel parmi les dieux", etc. Tous ces grands événements nîmois au rayonnement européen seront-ils maintenus ?

Pas question pour la ville de Nîmes de répondre à cette question par un "oui" ou par un "non" catégorique et rédhibitoire. Dans ce contexte de crise sanitaire et tandis que le confinement devrait être "probablement" prolongé après le 15 avril, selon les propos du Premier ministre, Édouard Philippe, l'incertitude plane à quelques semaines du début de la saison estivale.

Le maintien des grands événements nîmois dépendra donc des annonces faites par le Gouvernement concernant le déconfinement. « En tant que maire ce qui m’importe avant tout c’est la sécurité et la santé des Nîmois. J’ai à cœur de tout faire pour que notre économie et nos commerçants, restaurateurs, hôteliers et entreprises souffrent le moins possible de cette crise, mais il n’est pas question de prendre de risques », explique le maire, Jean-Paul Fournier.

"Imaginer des scénarios alternatifs..."

La Ville prête une attention toute particulière aux annonces de l'exécutif même si « aujourd'hui, cela paraît très compliqué d’imaginer la faisabilité de réunir un million de visiteurs dans l’Écusson, plusieurs dizaines de milliers de spectateurs dans les arènes et plusieurs centaines de milliers de touristes en visite à Nîmes pour découvrir le Musée de la romanité (et son exposition d’été avec le Louvre) et les exceptionnels monuments romains. Sans parler de l’incapacité à confirmer des spectacles et des animations sur les places et dans les rues tel que la Ville l’avait programmé tout l’été », peut-on lire dans un communiqué.

De fait, la municipalité nîmoise travaille sur plusieurs hypothèses. « Chaque manifestation fait l’objet d’un examen attentif afin d’imaginer des scénarios alternatifs ou d’adapter l’organisation avec des capacités d’accueil limitées, mais nous souffrons encore d’un manque de visibilité pour annoncer des décisions à ce stade », précise Jean-Paul Fournier, encore dans l'expectative.

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES Grands événements : la Ville en pleine réflexion”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité