Actualités

SANTÉ Malgré le coronavirus, « il est important de ne pas renoncer à vos soins »

(Photo d'illustration OG)

L'Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture de la Région Occitanie ont fait parvenir un communiqué ce samedi 11 avril concernant les consultations des patients non-atteints du coronavirus. Le message est clair : "il est important de ne pas renoncer à vos soins."

"Face à la situation sanitaire en France, le gouvernement a pris des décisions majeures afin d’assurer le suivi et l’hospitalisation de patients atteints du COVID-19. Elles ont conduit à une réorganisation des hôpitaux et des méthodes de consultation des médecins généralistes et spécialistes", introduit le communiqué de presse. Cependant, il est aussi indiqué que les personnes atteintes d'une pathologie chronique avec un suivi (diabète, insuffisance cardiaque, cancer, suivi psychiatrique par exemple) ou que celles qui ont besoin d'un suivi spécifique non-programmé lié à une situation médicale (vaccination d'enfant, suivi de grossesse, accident domestique, traumatisme...) doivent maintenir ou convenir d'un rendez-vous.

Elles doivent pour cela passer par leur médecin traitant en précisant que leur demande ne concerne pas une infection liée au coronavirus. Selon la situation, il sera proposé une téléconsultation ou une consultation en cabinet en prenant des précautions pour respecter les conditions sanitaires.

Pour les personnes habituellement suivies mais présentant une suspicion d'infection liée au covid-19, le médecin pourra "soit vous proposer une téléconsultation, pour vérifier l’absence de gravité et permettre la mise en place d’un suivi médical coordonné à domicile avec des collègues infirmiers (télé-suivi ou visite); soit vous orienter vers un lieu de soins dédié Covid à proximité", détaille le communiqué. Si votre médecin traitant est absent ou en cas de gravité, il faut contacter le 15.

"Ne pas retarder l’accès aux soins de premier recours de l’ensemble des patients sur notre territoire, c’est garantir la sécurité et la qualité des soins de tous, au bon moment, au sein de tous les cabinets et de tous les établissements de soins publics ou privés", conclut le communiqué. Ce qui sous-tend qu'il ne faut pas renoncer à des soins urgents par peur d'attraper le virus ou d'encombrer les services médicaux. Trop attendre peut avoir de plus graves conséquences.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité