Actualités

ALÈS LFB va fabriquer un essai de médicament contre le Covid-19

Photo DR ville d'Alès

Le site de bioproduction alésien du LFB a été choisi pour fabriquer le premier lot clinique de XAV-19 : une préparation d’anticorps issue de la recherche de la société Xenothera, à administrer aux patients hospitalisés pour éviter l’aggravation de leur état et leur passage au stade d’insuffisance respiratoire aiguë.

Vingt-cinq salariés alésiens du LFB sont à l’œuvre pour produire dès le mois de mai un premier lot clinique et lancer les essais. Le LFB et Xenothera ont l’espoir de proposer un traitement dans les prochains mois.

« Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, il est de notre responsabilité de tout mettre en œuvre pour favoriser la recherche et la mise au point d’un traitement potentiel », clame Denis Delval, président-directeur général du LFB interrogé par la ville d'Alès. Le site gardois va mettre ses capacités industrielles et son expertise dans le domaine de la production de protéines thérapeutiques à la disposition de la biotech nantaise Xenothera.

Le 15 avril, le groupe biopharmaceutique LFB et Xenothera ont en effet signé un accord en vue de la production du XAV-19, le premier lot clinique d’un potentiel médicament pour traiter des infections à coronavirus, dont celle du Covid-19.

Un premier lot clinique produit dès le mois de mai

Le site d’Alès, récemment approuvé par la FDA (agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, qui a notamment le pouvoir d’autoriser la commercialisation des médicaments aux États-Unis), réalisera la préparation de lots cliniques de XAV-19 en vue d’une évaluation clinique très prochaine.

Un premier lot clinique sera produit dans le courant du mois de mai. Cette production est indispensable pour permettre le lancement du premier essai clinique de XAV-19, dont l’objectif est de traiter plusieurs dizaines de patients hospitalisés.

Un médicament pour éviter le passage au stade d’insuffisance respiratoire

Le XAV-19 est un mix d’anticorps protecteurs, similaires à la réponse naturelle de l’homme, qui neutralisent le virus et l’empêchent de se multiplier, tout en évitant des réactions par lesquelles les anticorps, au lieu de soigner l’infection, l’aggravent rapidement.

Le XAV-19 sera administré aux patients hospitalisés pour éviter l’aggravation de leur état et un passage au stade d’insuffisance respiratoire aiguë qui nécessite une prise en charge dans un service de Réanimation.

Issue de la recherche de Xenothera, cette solution s’appuie sur une technologie unique et brevetée de production d’anticorps et qui est déjà appliquée pour des transplantations et des programmes de R&D dans la prévention des infections acquises à l’hôpital et au domaine du cancer.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité