A la uneActualitésSociété

CLIN D’ŒIL Et pendant ce temps-là… On serait tous romains !

Ce barbare comptait se cacher dans la foule ? Attend-il la nouvelle édition des GJR ? (Photo Archives Corentin Corger).

Les Grands Jeux Romains devaient avoir lieux les 1er, 2 et 3 mai. Reportés aux 23, 24 et 25 octobre pour les raisons que vous pouvez imaginer, remettons-nous dans le bain.

Nous devions fêter les dix ans des Grands jeux cette année... Ce n'est que partie remise. Nous aurions pu le faire au printemps, nous le ferons sans doute en automne. Bref, espérons que les arènes soient aussi chaudes, mais pour cela, tout dépendra de vous !

Cesar devait partir à la conquête de Rome, il sera en quête de son home sweet home... Rappelons juste qu'organisés par Culturespaces en partenariat avec la Ville de Nîmes, les Grands Jeux Romains sont devenus un événement festif et familial incontournable à Nîmes. L'événement s'est aujourd'hui pleinement imposé comme étant la plus grande reconstitution historique sur l'Antiquité en Europe.

En 2013, les GJR avaient déjà évoqué la Guerre des Gaules (période de -58 à -50 av J-C) et en particulier la bataille d'Alésia. Cette année, nous serons en -49 et nous abordons la suite du destin de Jules Cesar qui pour accéder au pouvoir à Rome, affronte son plus grand rival, le consul Pompée le Grand.

Nous évoquerons cette guerre civile romaine à travers plusieurs batailles célèbres comme le siège de Marsiglia,celui de Dyrrachium, la bataille de Pharsale en Grèce qui fut d'ailleurs remportée par Cesar. Poursuivi par ce-dernier, Pompée se réfugie en Égypte où il est assassiné. Cesar triomphe, soumet l'Égypte et rencontre Cléopâtre... La suite vous la connaissez !

Les Grands Jeux sont plus qu'un spectacle unique, qu'une représentation historique grandeur nature jouée dans un véritable amphithéâtre romain. Les Grands jeux, c'est le rendez-vous des amoureux d'histoire, de théâtre, de show mais pas que. Les Grands jeux irriguent la ville. L'an dernier un camp romain très réaliste était installé sur le parvis de l'église Saint-Baudile. Cette année il devait être au Bosquet des Jardins de la fontaine... Dommage !

Les Grands jeux, c'est aussi les restaurants, les bars, les déambulations dans les rues, le défilé nocturne et au flambeau des troupes mais aussi la cérémonie du culte donnée à la Maison Carrée, des démonstrations ludiques et pédagogiques organisées sur les places de la cité, des Nîmois costumés... Nîmes redevient le temps d'un week-end à rallonge la cité romaine Nemausus. Si vous désirez acheter vos billets pour le mois d'octobre, c'est par là !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité