A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR Violette Barratier, fille de… la vie

Violette Barratier a ses habitudes dans la cité des Antonin (Photo DR).

Comédienne et chanteuse qui fait sa vie entre Paris où est sa famille, sa vie professionnelle et ses amis et Madrid où elle a son compagnon nîmois, Marc, Violette Barratier a la bougeotte mais sais ce qu'elle veut et compte bien y arriver sans griller les étapes et en faisant ce qu'elle aime quand ça lui chante.

Comme nous tous, le confinement a quelque peu bouleversé sa vie. " Nous étions à Madrid le 13 mars dernier et nous en sommes partis à temps pour venir à Nîmes vivre le confinement avec la maman de Marc qui était toute seule " affirme Violette.

La jeune femme devait tourner le clip du premier morceau, " Apprenez-moi ", de son futur album qui doit sortir en octobre prochain. " Nous devions être en Bretagne parce que c'était plus facile pour les figurants mais nous avons dû annuler le tournage à cause du confinement. Comme je ne suis pas du genre à rester sans rien faire, j'ai appelé mon agent pour lui dire que j'allais le tourner ici, à Nîmes, avec mon téléphone et Marc pour m'aider. Ma belle-mère a fait la déco et était mon habilleuse ! " poursuit Violette.

Violette Baratier, dans son jardin nîmois, lieu de tournage du clip " Apprenez-moi " (Photo Anthony Maurin).

La star en devenir a mis le montage des images entre les mains d'une amie de Tel-Aviv (Lisa Picovschi) et sa tante qui habite à Los Angeles, Olivia Barratier, s'est occupée des couleurs et de l'ambiance générale de la vidéo. " On s'occupe comme on peut ! J'avais fait un petit storyboard mais on a aussi pas mal improvisé et je peux vous assurer que je me rappellerai du confinement... " ajoute la fille de Christophe Barratier, réalisateur, entre autre, du film Les Choristes.

Un premier single empreint de personnalité

Elle voulait la mer, les rochers et des figurants par dizaines, elle n'aura qu'un beau jardin bien fleuri et des petites mains qui se sont pliées en quatre pour elle. Mais le résultats demeure plus qu'honorable et l'aspect coloré du clip, son esprit joyeux et convivial n'enlève rien au titre, bien au contraire, tout cela renforce son histoire.

Violette et Marc (Photo DR).

" C'est une chanson que j'ai écrite il y a un peu plus d'un an et qui est composée par Karim Medjebeur que j'ai rencontré en 2015 pour une chanson que j'ai interprété avec mon père pour un album " Ressource " à visée caritative en faveur de la lutte contre le cancer. En 2018, nous avons décidé de faire mon album ensemble. "

L'album prévu sera bien fait, il est quasi fini et comportera 13 ou 14 titres. Pour l'instant, le premier d'entre eux, " Apprenez-moi ". Pourquoi celui-là et pas un autre ? " J'aurais pu mais je pense qu'il fait du bien aux gens en cette période spéciale. On a besoin de s'évader un peu et  comme je l'ai écrite quand j'étais dans mon village en Espagne et que je m'amuse beaucoup de mes différences culturelles avec cette partie de la famille, ça collait bien à la période. C'est une chanson qui parlera aussi à ceux qui ont une double nationalité, qui cherchent toujours un peu leur place... " avoue Violette qui fait montre d'une sacrée autodérision et qui en joue joliment.

Violette et son papa, le réalisateur Christophe Barratier, père du film à succès Les Choristes (Photo DR).

On y entrevoit les gestes de sa grand-mère de 87 ans, une coquette cuisinière avec bagues au doigts, une mamie espagnole très méditerranéenne qui ne sait pas faire les choses en petit. Le morceau est d'ailleurs déjà disponible sur les plateformes de téléchargement (voir en fin d'article). Mais il y aura forcément une suite à ce premier coup.

Des rencontres et une vie dans un album

" Dans l'album, j'aime beaucoup la chanson écrite par Élie Semoun, un ami, " Laissons passer le temps ". Il me l'a donné et ça parle d'amour et de l'éternité qu'il peut receler " note Violette Barratier. Pour Marc, c'est plutôt " Avec les anges ". Une reprise de Colette Renard, qu'elle chante avec Frédéric Longbois. " Il a une voix à la Tino Rossi, il est très extravagant, fantaisiste et là, je l'embarque ailleurs, dans un autre registre. C'était une évidence, ce titre est doux, intimiste mais il y a de la voix ! " assure la chanteuse.

Le clip " Apprenez-moi " a des accents espagnols mais a été tourné dans un jardin à Nîmes (Photo DR).

Autre morceau, " Je veux tout ". Écrite par Joséphine Draï, qui est une amie de notre vedette du jour, " Cette chanson m'a fait penser à du Brigitte Bardot ou du Angèle, c'est intemporel. " Vous l'aurez compris, ce premier album sera comme Violette le veut, fantaisiste, poétique et lumineux car avec de nombreux cuivres. Que dire de " Madame Éva ", une chanson qui rend hommage à son autre grand-mère, la parisienne ?

" Elle était comédienne et fut l'attachée de presse la plus influente de son époque. Elle travaillait pendant la Nouvelle Vague avec les Chabrol, Rochefort... Tout le monde la craignait car elle était cash, elle l'est restée mais du coup elle est souvent seule. Tout le monde l'appelle Madame Éva comme pour mettre une certaine distance. Elle me disait qu'en lisant, on ne se sentait jamais seul, nous sommes très proches, elle m'a élevée comme sa fille et je parle dans cette chanson des écrivains qu'elle aime, Proust, Claudel, Guitry, Shakespeare... " brosse Violette. Un hommage à mamie mais aussi à Michel Legrand même si Éva elle-même, à la première écoute, a dit que ça faisait un peu maison close !

Qui se cache derrière ce petit visage d'indienne ? Violette bien sûr ! (Photo DR).

L'album ressemblera à Violette, il sera généreux et vivant, animé de quelque chose et chatoyant, empli de culture et de références. Ancré dans la vie de tous les jours, il sera contemporain mais montrera les diverses facettes de l'artiste. " De l'amour familial, de l'enfance, de la vieillesse, des choses qui me traversent l'esprit et j'espère que ce premier aura une suite. En attendant, je remercie mon amoureux, Marc, car il m'a donné l'inspiration et les encouragements qu'il me fallait. "

Autre univers, autre message

Violette est chanteuse, vous le savez maintenant mais elle est aussi comédienne et depuis quelques mois, réalisatrice. Elle a fait son premier court-métrage qui a été sélectionné pour figurer dans plusieurs festivals. Le sujet est grave mais tellement universel que ce bout de film devrait être diffusé plus largement.

Portrait vintage d'une famille moderne (Photo DR).

" " La visite" , c'est son titre, est avec Françoise Dehlinger, et parle de la relation singulière qui se trame entre une grand-mère et sa petite fille qui ont eu toutes les deux un cancer et une ablation d'un sein. Je voulais faire passer un message, dire qu'après ça on peut continuer à avoir une vie de femme. Je voulais aussi faire comprendre que le dépistage est primordial " conclut Violette Barratier qui fera aussi une petite apparition dans le prochain film de son père, " Envole-moi " avec Gérard Lanvin et Victor Belmondo, dont le tournage reprendra en juin prochain.

Le lien de téléchargement du titre " Apprenez-moi " : Apple Music : https://music.apple.com/fr/album/apprenez-moi-single/1507934125, Spotify : https://open.spotify.com/track/0OxVoEamr56jRxqC98PAjV?si=wMqBtQLsSZSgniz7G_FLPQ, Deezer : http://www.deezer.com/track/930915412.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité