A la uneFaits Divers

GARD Un homme avoue l’assassinat de Pouzilhac

En avril dernier, un promeneur avait découvert une victime, le corps partiellement carbonisé. La section de recherches de Nîmes a confondu en trois semaines l'assassin présumé.

Le juge d'instruction Olivier Sabin a mis en examen ce mercredi 20 mai, un homme pour "assassinat". Il a avoué le crime de Pouzilhac et avoir mis le feu au corps de la victime.

Un autre homme également âgé d'une trentaine d'années a été mis en examen pour "complicité d'assassinat". Il a été placé sous contrôle juduciaire. Enfin un autre suspect a été mis en examen pour "dégradation par incendie de véhicule". Il a brûlé le véhicule volé qui a servi à transporter la future victime. Ce dernier est placé sous contrôle judiciaire.

Au départ les gendarmes de la section de recherches de Nîmes n'avaient que très peu d'éléments, mais les enquêteurs chevronnés ont travaillé sur des investigations techniques élaborées qui ont permis de relier l'enquête à plusieurs suspects, originaires de Bagnols-sur-Cèze et s'adonnant à un trafic local de stupéfiants dans la ville du Rhône. "Il y a eu un gros travail de terrain et ensuite de surveillance"; affirme le colonel, Bertrand Michel patron de la SR de Nîmes.

La victime et les trois mis en cause se connaissaient et une dette liée aux stupéfiants pourrait être à l'origine de cette exécution, bien que d'autres pistes soient à l'étude. Car si le principal protagoniste a avoué sa participation, les raisons d'un tel passage à l'acte sont pour l'instant un mystère.

Un promeneur avait découvert dans un chemin de terre à l'extérieur du village de Pouzilhac, le corps de la victime le 21 avril dernier au matin. Trois hommes ont été interpellés lundi 18 mai, à Bagnols-sur-Cèze, mais aussi au quartier de Pissevin à Nîmes.

C'est la deuxième affaire liée à des exécutions qui est résolue par les gendarmes de la SR de Nîmes en quelques mois. Deux hommes avaient été retrouvés morts par balles à Rodilhan en juin 2019.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité