A la uneActualités

CORONAVIRUS L’Ehpad Château Silhol nouveau cluster du Gard ?

Photo DR

Selon un courrier reçu à notre rédaction en début de semaine de la part d'une des familles comptant un proche résident de l'Ehpad Château Silhol à Nîmes, il semblerait, qu'après celui de Serre-Cavalier, un nouveau cluster soit en cours dans cet établissement nîmois .

Après des tests effectués depuis le début du mois de mai, un nombre significatif de cas positifs au covid-19 ont été enregistré à l'Ehpad Château Silhol à Nîmes. Fort heureusement, à ce stade, aucune personne ne serait décédée.

Des mesures ont donc été prise pour éviter une propagation du virus. Dans un courrier transmis aux familles auquel notre rédaction a eu accès, la direction de l'établissement rappelle : "Selon les consignes de l’équipe mobile d’hygiène (EMH) du CHU et celles de l’Agence régionale de santé (ARS), notre établissement demeure strictement confiné."

Et de poursuivre sous la plume de la directrice : "Je comprends votre angoisse et votre tristesse de ne pas pouvoir revoir vos proches alors que l’ambiance générale est au déconfinement. Mais hélas, pour l’instant, nous n’avons pas cette possibilité. J’ai interpellé les tutelles (ARS, Conseil départemental 30) face à ce cruel dilemme de l’isolement pour tous lié à la présence du covid pour certains. Ils ont bien conscience de cette difficulté mais le risque de propagation de la pandémie demeure la priorité."
 
L'établissement a mis en place rapidement un processus de dépistage massif de l’ensemble des résidents négatifs et des salariés sous l'égide de la pharmacienne hygiéniste ainsi que l’infirmière hygiéniste du entre hospitalier universitaire (CHU).

"Nous verrons si la pandémie continue à se répandre ou si nous arrivons à la contenir. Nous avançons pas à pas, avec le soutien de l’ARS, le CD 30 et l’équipe mobile d’hygiène du CHU qui répond à nos questionnements y compris les week-ends et jours fériés", confirme la direction.

Mais de s'inquiéter tout de même : "La configuration de l’établissement ne nous permet pas de créer des zones « covid » en dehors de l’espace protégé. C’est pour cette raison que nous avons préservé les chances de nos résidents en les transférant au centre médical l’Egregore de Caveirac."

Selon nos informations, à ce jour, on compte 23 résidents et 7 salariés positifs au coronavirus. Par ailleurs, l'établissement déplore le décès d’un résident hospitalisé, pour un autre motif que celui du covid 19.

"A l’heure actuelle, les résidents et les salariés ne présentent pas de signes préoccupants. Il est envisagé le retour des quatre premiers résidents sur l’établissement la semaine du 25 mai. Les échanges téléphoniques avec le docteur L. nous indiquent qu’ils ne seront plus contagieux après 18 jours sans symptômes. Cependant par mesure de précaution, nous nous ajusterons aux préconisations du CHU en accord avec le médecin coordonnateur et les ARS", explique la directrice dans son courrier aux familles.

"Nous réfléchissons à une nouvelle sectorisation des résidents permettant de regrouper les résidents négatifs de ceux positifs. Cela ne pourra se faire que selon les résultats du test du 25 mai 2020. Le retour des salariés ne peut s’envisager qu’avec une attestation de deux test négatifs à 24-48h. Nous continuons à avoir recours à l’intérim pour aider les équipes en place en attendant le retour des salariés", conclut la direction de l'établissement.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité