ActualitésEconomie

RÉGION Le Fonds Tourisme Occitanie pour continuer à investir

Le Pont du Gard un des principaux sites touristiques de l'Occitanie (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour relancer l'activité touristique avec cette crise sanitaire, la Région joue sur la carte de l'accompagnement avec le Fonds Tourisme Occitanie mis en place en novembre 2019. Un prêt en complément de l'offre bancaire pour soutenir les professionnels du tourisme. 

En Occitanie, le tourisme est un secteur majeur : le deuxième enjeu économique qui représente plus de 10% du PIB de la région et concerne près de 100 000 emplois. Avec la crise sanitaire, l'activité est logiquement très impactée avec notamment, en moyenne, une baisse de 90% du chiffre d'affaires sur avril pour les professionnels. Mais pour se relever, l'Occitanie compte sur une forte diversité de l'offre (mer, montagne) et une poursuite de l'investissement.

La Région est prêt à investir via un outil mis en place en novembre 2019 et qui risque de voler au secours des acteurs touristiques durant ce contexte particulier. Il s'agit du Fonds Tourisme Occitanie, un fonds de prêt dédié aux entreprises touristiques de la région pour les accompagner dans la diversification de l'offre et répondre aux nouveaux usages. Ce dispositif unique vient en complément de l'offre bancaire et est considéré comme des fonds propres.

L'enveloppe globale est de 101 M€ avec des prêts pouvant aller de 200 000€ jusqu'à 4 M€ pour environ 20 à 30 dossiers financés par an. Ce fonds cible aussi bien des projets publics que privés et notamment les PME en priorité. En tant que cofinanceur, le FTO ne participe qu'entre 25 et 40% du coût total de l'investissement. Et ce prêt n'empêche pas les investisseurs de bénéficier également des subventions des collectivités.

"Le Gard n'est pas dignement représenté"

De manière concrète, ce fonds accompagne une création comme l'écoparc animalier Ecozonia de 26 hectares situé à Cases-de-Pêne (Pyrénées-Orientales) avec un soutien à hauteur de 1,4 M€. Mais aussi de la modernisation d'une activité existante comme la transformation d'un hôtel de deux à trois étoiles ou le financement d'une piste de luge quatre saisons dans une station de ski. Une explication dans le détail de ce concept organisée ce mardi, en visio conférence, avec plus de 200 professionnels.

Concernant le Gard, quatre dossiers sont en cours de construction dont deux qui devraient être bouclés avant septembre : des projets de chambre d'hôte, de remise au goût du jour d'une ferme, de thermalisme ou encore dans l'hôtellerie. Actuellement, le Gard fait partie des départements les moins pourvoyeurs de dossiers. "Il y a un vrai potentiel dans le Gard avec des destinations qui ont beaucoup d'atout. Je suis surprise que ce département ne soit pas dignement représenté", commente Julie Khaski, directrice d'investissement chez M Capital qui intervient en qualité de conseiller en investissement dans ce projet. Un chiffre qui risque de rapidement augmenter avec cette proposition de soutien financier qui prend encore plus de sens dans le contexte actuel.

Corentin Corger

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité