ActualitésSociété

GARD La Croix-Rouge rouvre ses vestiboutiques

Après plusieurs semaines de fermeture relative au confinement en vigueur sur le territoire, certaines vestiboutiques de la Croix-Rouge sont à présent rouvertes.

Suite aux mesures de déconfinement, la Croix-Rouge du Gard a pris la décision de rouvrir certaines de ses vestiboutiques.

Les particuliers pourront ainsi de nouveau acheter des vêtements de seconde main. Tout est mis en oeuvre pour accueillir le public dans les meilleures conditions, en respectant les règles d'hygiène et de distanciation nécessaires. Pour servir au mieux le public, les horaires d'ouverture de la vestiboutique seront également aménagés.

Les équipes bénévoles se mobilisent pour accueillir le public en appliquant les mesures sanitaires. Pour les boutiques, on parle de la mise à disposition de masques et gel hydro-alcoolique, d'une distanciation d'un mètre minimum entre chaque personne, d'une signalétique claire avec un circuit unique.

Mais aussi, de désinfection régulière de toutes les surfaces, de l'arrêt évident des essayages en cabine, du paiement sans contact par carte bancaire ou mobile sera privilégié, lorsque cela est possible. Le paiement en espèces restera possible et fera l’objet de mesures sanitaires spécifiques. Enfin, le public est invité à se munir de son propre sac.

C’est grâce au soutien de chacun que les équipes de la Croix-Rouge ont les moyens d’agir. Les vestiboutiques ouvertes sont celles d'Alès, de Nîmes, de Quissac, de Saint-Ambroix, de Sommières et de Saint-Hyppolite-du-Fort. Les vestiboutiques qui devraient prochainement rouvrir leurs portes sont celles de Pont-Saint-Esprit (02/06), de Beaucaire (courant juin), d'Uzès (08/06), de Le Vigan (02/06) et les vestiboutiques fermées sont celles de Bessèges, d'Anduze, de Vergèze et de Saint-Gilles.

Par contre, la collecte des dons de vêtements est momentanément interrompue. Les particuliers sont priés de bien vouloir conserver leurs dons à domicile, le temps que la situation s’améliore, pour les remettre ultérieurement. Dès que la collecte sera de nouveau possible, les boutiques solidaires auront d’autant plus besoin du soutien du public pour poursuivre leurs actions. Chaque don de vêtement et chaque achat en boutique permet le financement des actions menées par la Croix-Rouge dans le Gard.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité