A la uneActualités

CORONAVIRUS Hospitalisations en cours : le Gard toujours en tête de la région Occitanie depuis plus d’une semaine

Comme chaque mardi, l'Agence régionale de santé (ARS) publie son point de situation coronavirus en Occitanie. 240 personnes sont toujours hospitalisées dont 38 dans un service de réanimation. On déplore à ce jour 497 décès à l’hôpital. 

Dans le Gard, à ce jour, le nombre d'hospitalisation en cours est de 73 dont 6 en réanimation. Le département reste donc toujours comme depuis plus d'une semaine en tête en Occitanie. Concernant le chiffre de la mortalité, il est de 92 en hôpital.

Par ailleurs, depuis fin mars 2020, l'ARS nous apprend qu'un dépistage est organisé pour tous les résidents et les personnels, dès qu’un premier cas suspect est signalé dans un établissement pour personnes âgées en Occitanie. À ce jour, 35 010 tests de dépistage ont été réalisés dans 208 établissements pour personnes âgées. Parmi ces 208 établissements, 81 d’entre eux ont réalisé au moins une deuxième voire une troisième campagne de dépistage, ce qui correspond à 6 808 re-tests.

À l’issue de l’ensemble de ces tests on dénombre à ce stade 1761 tests PCR positifs (1 140 résidents et 621 personnels) pour lesquels les mesures de prise en charge spécifique ont été déployées. Avec l’expertise des gériatres des CHU de Montpellier et de Toulouse, cette campagne de dépistage se poursuit dans chaque département en Occitanie.

Enfin, avec un taux moyen de 1% de tests positifs (*), la circulation virale du covid-19 en Occitanie est considérée comme faible. Cependant des situations de cas groupés sont identifiées régulièrement, en particulier dans des collectivités où le virus a continué à circuler durant le confinement (établissements de soins, Ehpad, populations vulnérables) Sur les 306 situations sensibles signalées à l’ARS 196 font toujours aujourd’hui l’objet d’un suivi attentif.

La persistance de la circulation virale dans la région doit nous inciter à maintenir notre vigilance. Le respect strict des gestes barrières et de distanciation physique prend d’autant plus d’importance au cours des prochaines semaines rappelle l'ARS. Selon une enquête réalisée par Santé publique France la part de la population adoptant systématiquement les mesures de protection (mesures d’hygiène et de distance physique) diminue significativement entre fin mars et début mai 2020, à l’exception du port du masque en public qui progresse de façon importante.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité