A la uneActualités

LE 7H50 de Nathalie Nury : « Tout est fait pour accueillir les collégiens dans les meilleures conditions »

Nathalie Nury (Photo : DR Objectif Gard)

Ce mardi 2 juin 2020 marque la réouverture complète des collèges, notamment dans le Gard. Nathalie Nury, vice-présidente en charge de l'Éducation au Département du Gard nous explique comment tout cela va se dérouler. Elle est l'invitée du 7h50.

Objectif Gard : Depuis le 11 mai, les collèges du département ont ouvert leurs portes. Comment tout cela s’est déroulé ?

Nathalie Nury : Le bilan est positif. L’accueil a partout pu être assuré dans le respect des règles sanitaires. Près de 25% des 6e et 5e ont repris le chemin des classes ce qui a permis aussi de garantir un accueil adapté. La préparation avec l’Éducation nationale a été déterminante pour réussir cette rentrée inédite.

Une deuxième étape se déroule à partir d’aujourd’hui. Est-ce que les collèges du Gard sont prêts ?

Oui, ils sont prêts. Nous sommes à leurs côtés comme nous l’avons été le 11 mai. Nous avons anticipé cette 2e étape et dans chaque établissement, tout est fait pour accueillir les collégiens dans les meilleures conditions. Nos agents ont été formés pour faire face. Nous avons réuni le matériel nécessaire pour protéger, pour nettoyer, pour permettre l’élargissement de cet accueil.

Un mot sur la restauration scolaire. Comment tout cela va-t-il se dérouler maintenant que beaucoup plus de collégiens seront présents ?

Chaque établissement devra trouver le bon mode de fonctionnement. Comme vous le savez, certains on rouvert la demi-pension, d’autres non. Les conditions d’accueils sont définies en fonction de la capacité à respecter les règles d’hygiène et de distanciation et cette capacité dépend aussi bien des aménagements sur place que du nombre d’élèves. Mais si la proportion de 4e et 3e qui reprend est la même que celle des 6e et 5e, l’accueil en demi-pension devrait pouvoir être maintenu là où il a été mis en place.

La réouverture totale aura servi de test grandeur nature pour la rentrée de septembre. Vous avez déjà réfléchi à des améliorations ?

Nous avons la chance de pouvoir compter sur près de 500 agents départementaux compétents et investis et sur des services administratifs très impliqués. Grâce à cette implication au quotidien, les améliorations sont constantes. Rien de tel que l’expérience pour améliorer l’accueil. Ce sont par exemple de petites choses comme adapter l’aménagement d’une classe mais ce sont souvent ces petits détails qui comptent. De plus le travail main dans la main avec la direction académique nous permet d’anticiper les problèmes à venir. Le partage est très important dans les situations que nous connaissons actuellement.

Parlons de la carte scolaire du Gard. Est-ce que des changements sont possibles pour septembre prochain ?

Non, rien de significatif car la crise sanitaire a retardé certaines décisions mais nous nous remettrons au travail dès cet été pour des changements à la rentrée de septembre 2021. Cela peut sembler long pour les parents d’élèves en attente sur certains secteurs mais nous devons faire un travail sérieux en prenant en compte beaucoup de paramètres. Il n’est pas anodin de décider un changement de secteur pour nos collégiens tant sur le plan pédagogique que sur le plan humain.

Un dernier mot sur les prochains chantiers éducatifs du Département. Que pouvez-vous nous apprendre ?

Le Département va continuer à investir dans l’Éducation, qui est une priorité. Cela passe évidemment, malgré les difficultés budgétaires que nous anticipons, par le soutien constant aux établissements en fonctionnement et en investissement. Cela passe par la construction de nouveaux établissements à Remoulins ou la rénovation d’autres comme à Roquemaure.

Enfin, un mot plus personnel. Vous avez été élue maire de Roquemaure dès le premier tour. Une fierté mais aussi des responsabilités. Quelles seront vos priorités ?

Je ne suis maire que depuis quelques jours donc les priorités, vous devez vous en douter, j’en ai beaucoup dans ma tête et dans mon cœur ! La première est de mettre en place les besoins pour une ouverture très certainement plus poussée sur les écoles communales dans des conditions d’hygiène sécurisées. L’éducation, la rénovation des primaires, le lancement d’une reconstruction de l’école maternelle, la propreté du village, l’urbanisme, la vie quotidienne, l’agglomération… Les sujets sont nombreux ! Nous allons donc prioriser selon le budget 2020 que nous devons voter d’ici fin juillet et nous déroulerons notre programme accepté par les Roquemaurois le 15 mars.

Propos recueillis par Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité