A la uneFaits Divers

NÎMES Un homme se donne la mort au palais de justice ce vendredi

Les forces de l'ordre et les pompiers ont bloqué tout passage autour de l'esplanade Charles-De-Gaulle à Nîmes (Photo Corentin Corger)

Un homme, âgé d'une trentaine d'années, s'est donné la mort ce vendredi matin, vers 8h20, après avoir pénétré armé dans le palais de justice de Nîmes.

Il serait parvenu à accéder à la cour d'appel, en passant par les coulisses ; l'entrée des avocats et des magistrats qui se trouve rue Régale. Les deux autres portes d'entrée sont, elles, munies de portiques de sécurité et logiquement infranchissables avec une arme.

Cet homme "qui n'est pas identifié pour l'instant, et dont les motivations ne sont pas connues, est entré dans les services", indique ce vendredi à 10h15, le procureur de la république, Éric Maurel, qui a confié les investigations à la Sûreté départementale de Nîmes. Cet homme a parlé à des fonctionnaires, selon nos renseignements, mais il n'y a aucun blessé parmi les salariés, les greffiers et les juges. Cinq personnes travaillant au tribunal ont été prises en charge par une cellule psychologique.

L'homme est ensuite redescendu vers le hall de la cour d'appel, à côté de la salle des assises, et s'est donné la mort. Il était muni de plusieurs cartouches et il avait avec lui un sac qui fait l'objet de toutes les attentions. Les démineurs ont été appelés en renfort pour s'occuper de ce bagage.

Le palais de justice et les abords sont totalement bouclés par le police municipale et nationale. Le tribunal a été évacué. Sur place, toutes les autorités sont arrivés : le premier président de la cour d'appel, la procureur général, le maire, Jean Paul Fournier, et le directeur départementale de la police, Jean-Pierre Sola.

Dans l'enceinte du Palais de Justice le vice-procureur Patrick Bottero supervise les investigations

Retrouvez les déclarations du procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel, qui fait le point sur la situation :

 

Circulation coupée au niveau du boulevard de la Libération (Photo Corentin Corger)
La police a également bloqué la circulation sur le boulevard Victor-Hugo (Photo Corentin Corger)

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité