Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT 3 500 nouvelles plantes vivaces fleurissent la Ville

Vincent Rousselot, adjoint aux travaux et à l'environnement, avec Jean-Laurent Chova, chef d'unité des espaces verts, et le personnel de ce service. (DR)

Cette année, la Ville de Pont-Saint-Esprit a décidé de changer de méthode pour fleurir la commune. Des plantes vivaces ont été plantées plutôt que des fleurs annuelles. C'est moins contraignant et chronophage pour l'entretien et cela permettra à la mairie de faire des économies.

Depuis des années, places, rues et parcs spiripontains étaient ornés de fleurs annuelles, plantées à la mi-mai et enlevées en septembre. Le coût ? "Cela pouvait aller jusqu'à 6 000-7 000 €, voire 8 000 € certaines années", assure Jean-Laurent Chova, chef d'unité des espaces verts de la Ville, employant cinq personnes. Il fallait veiller quotidiennement à enlever les fleurs fanées, à contrôler qu'il n'y ait pas de plantes mortes. D'autant qu'entretenir roses d'Inde, bégonias et sauges quand on est dans le sud de la France, c'est de moins en moins évident : "Ça devient difficile à cause des restrictions d'eau presque chaque année en juillet."

C'est pourquoi, la Ville a changé de cap pour fleurir ses espaces : "Les plantes vivaces, c'est le fleurissement de demain", lance Jean-Laurent Chova. Les plantes vivaces nécessitent moins d'entretien et présentent une pérennité plus importante. Elles peuvent durer pendant une dizaine voire une quinzaine d'années. Il suffit de les tailler pour qu'elles repoussent correctement.

La Ville a donc fait l'acquisition d'environ 3 500 plantes vivaces pour un montant compris entre 3 500 et 4 000 € dans une pépinière de Montélimar. Moitié moins cher que les fleurs annuelles. En 15 jours, déjà 500 à 600 plantes ont été disposés autour de l'Hôtel de ville. D'autres ont été mises à la Fontaine de l'Europe. Il reste encore 400 à 500 massifs à planter pour orner les espaces verts.

Marie Meunier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité