Actualités

ROCHEFORT-DU-GARD Lancement d’une saison particulière à la base de loisirs des Cigales

La saison estivale a été lancée ce samedi matin à la base de loisirs des Cigales, à Rochefort (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les animatrices et animateurs qui s’occuperont des enfants et ados de la base de loisirs des Cigales, à Rochefort-du-Gard, ont pris leur poste ce samedi, jour de pré-lancement de la saison estivale.

Une saison qui s’annonce « très particulière », note le responsable du service enfance-jeunesse du Syndicat intercommunal pour le développement social des cantons des Villeneuve et Roquemaure (SIDSCAVAR), qui gère l’équipement, Thierry De Stefano. Covid oblige, « cette année nous avons moins d’enfants, sur une capacité de 370, nous n’en avons que 250 pour la première semaine de juillet, et pour les autres semaines de juillet entre 200 et 220 enfants », ajoute-t-il. Et encore moins en août, puisque pour l’heure, entre 100 et 120 enfants sont inscrits.

Une baisse que Thierry De Stefano imagine due au fait que « les parents se sont organisés et beaucoup prendront leurs vacances en août. » Qui dit baisse du nombre d’enfants, dit baisse du nombre d’animateurs : une trentaine en juillet et une vingtaine en août, soit dix à quinze de moins que l’année dernière.

Il n’en reste pas moins qu’il y aura encore pas mal d’enfants cet été aux Cigales et qu'il va falloir les occuper. « Comme les transports sont rendus compliqués par la distanciation physique et que le festival d’Avignon et les actions culturelles sont annulées, il n’y aura aucune sortie cet été », note le responsable. Pour autant, de nombreuses animations seront proposées à la base de loisirs.

Ainsi, la brigade juvénile de la gendarmerie viendra proposer des jeux de prévention, un atelier de chant et d’écriture sera proposé en juillet et en août, un cycle vélo et deux veillées par mois pour les ados sont aussi au programme et les animateurs proposeront tout un panel d’activités au quotidien. « Nous privilégierons le théâtre, les jeux d’expression comme la musique et les activités sportives sous certaines conditions », précise Thierry De Stefano.

Les élus, ici le président du Sidscavar Farès Orcet, la maire de Villeneuve, Pascale Bories, et le maire de Rochefort ,Rémy Bachevalier, (debout, de G. à D.) se sont rendus aux Cigales samedi matin (Photo : JJ / DR)

Quant à la restauration, elle est elle aussi impactée par la crise sanitaire. Ainsi, en juillet les enfants mangeront un repas froid, sous forme de pique-nique, hors du self. C’est à dire soit dans les salles d’activité, soit dehors. En août, les choses devraient revenir à la normale au réfectoire. Toujours au rayon des contraintes liées à la crise sanitaire, les parents ne peuvent pas pénétrer dans l’enceinte des Cigales, sauf pour régler des aspects administratifs. Enfin, les animateurs devront obligatoirement porter un masque, tout comme les enfants pour les activités en intérieur. Gageons que ces contraintes n’empêcheront pas les enfants et adolescents de la base de loisirs arriveront de s’amuser malgré tout cet été.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité