A la uneFaits Divers

NÎMES Deux ans de prison pour l’incendiaire de Générac : « Ce n’est pas le pyromane de l’été 2019 »

L'incendie de l'été 2019 à Générac est dans toutes les mémoires (Photo archives Anthony Maurin)

"Il n'y a pas de petit, de moyen ou de grand incendie. Lorsqu'on met le feu il est impossible de savoir les conséquences", estime le procureur adjoint, Stéphane Bertrand, qui réclame 4 ans de prison dont 2 années ferme contre un homme arrêté en juin dernier pour plusieurs départs de feu sur la commune de Générac. Des réquisitions élevées afin de dissuader d'éventuels pyromanes de manier les allumettes.

"Une commune martyrisée, ravagée par les incendies de l'été 2019, plaide maître Laurence Bourgeon pour la commune sinistrée l'été dernier.

Mais il ne faut pas tout mélanger, ce n'est pas le pyromane de l'été 2019 que vous jugez aujourd'hui. Lorsque l'on juge un homme il faut le faire en fonction de ses actes et de sa personnalité. On ne va pas le sanctionner aujourd'hui car l'an dernier la commune a été sinistrée par des incendies, il n'a rien avoir avec ça", déclare l'avocate de la défense.

Dans le box des prévenus et écroué depuis l'enquête des gendarmes et son arrestation le 26 juin dernier l'homme estime avoir "allumé des feux de détresse. J'aurais dû demander de l'aide depuis longtemps". Il estime être totalement sous l'addiction d''alcool et affirme qu'il buvait trois litres de bière par jour pour lutter contre son mal-être.

Le tribunal correctionnel de Nîmes vient de condamner cet homme de 29 ans, ce lundi 20 juillet à 18h, à 2 ans de prison dont une année assortie d'un sursis probatoire d'une durée de 3 ans. Il devra indemniser les victimes, justifier d'un travail et il lui est interdit de se rendre à Générac.

En attendant, deux autres dossiers sont à l'étude dans un cabinet d'instruction de Nîmes concernant le pyromane de l'été dernier et l'accident aérien fatal à un pompier du ciel. Deux affaires pour lesquelles le condamné d'aujourd'hui sera obligatoirement entendu par le magistrat instructeur...

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité