A la uneEconomie

FAIT DU JOUR Éphémères, exclusifs et sur mesure, les camps de tipis « made in Camargue » font le tour de l’Europe

Wulfran Hurlot rêve désormais d'installer un camp permanent dans son domaine à Saint-Maurice-de-Cazevieille. (Photo Boris Boutet)

Installée à Saint-Laurent-d'Aigouze depuis dix ans, l'entreprise Tipispirit s'est imposée comme le leader européen de l'hôtellerie éphémère, avec un chiffre d'affaires annuel à sept chiffres. Ses camps de tipis séduisent chaque année de nombreuses grandes entreprises pour leurs séminaires et des particuliers souhaitant organiser un mariage ou un anniversaire. 

"Pour chaque projet, on part d'une feuille blanche et tout est à bâtir." Avec ses cinq salariés permanents et une trentaine de collaborateurs indépendants, Wulfran Hurlot et son entreprise Tipispirit proposent depuis une dizaine d'années des camps de tentes et de tipis, montés sur mesure pour une soirée ou pour quelques jours.

Pour comprendre la genèse de cette entreprise originale, il faut remonter dans l'enfance de Wulfran Hurlot. "Mon père était diplomate et j'ai voyagé pendant quinze ans à travers l'Afrique, se rappelle-t-il. J'avais en quelque sorte une vie de nomade et tous les deux ou trois ans on changeait de pays. Les lodges en Afrique m'ont toujours fait rêver. Voir monter un camp magnifique qui sera détruit le lendemain a quelque chose de fascinant. J'ai eu envie de faire découvrir aux gens des expériences exceptionnelles. Une vie de nomade, le temps de quelques heures. Quand on est la nuit, en pleine la nature, ça nous ramène aux sources de la vie. Et souvent, les gens se révèlent." 

Une activité centrée sur les entreprises

Des années plus tard, Wulfran Hurlot et son équipe créent de toute pièce des soirées d'exception. "On travaille beaucoup avec de grandes entreprises qui souhaitent organiser séminaires pour leurs employés, explique-t-il. Ce sont souvent des stages de cohésion pour que tout le monde se rencontre et apprenne à se connaître dans un cadre original. Parmi nos clients figurent notamment des firmes comme L'Oréal, Yamaha, M. Bricolage, Voyage-privé.com, Hermès ou Nespresso." 

Pour elles, Tipispirit organise des événements colossaux. "Nous possédons des tipis de 135 m2 pour les parties communes et des tentes de 20 à 50 m2 pour l'hébergement, détaille-t-il. C'est notre base, tous les aménagements dépendent ensuite des demandes des clients. On peut faire du basique comme du grand luxe. Sur demande on peut par exemple installer des douches, l'électricité, des saunas ou faire venir un DJ." 

Du tipi basique au grand luxe, Wulfran Hurlot s'adapte aux demandes de ses clients. (Photo DR)

Il faut en général une dizaine de jours de travail pour le montage de ces camps pouvant accueillir plusieurs centaines de personnes. "Le record c'était 1 200 invités pour un événement organisé par le cabinet d'audit et de conseil Deloitte en Belgique, indique Wulfran Hurlot. On devait le battre cet été mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Quand il s'agit de gros événements comme cela, les entreprises font appel à une boite de communication qui sert d'intermédiaire entre eux et nous. C'est elle qui monte tout un programme à partir de notre concept." 

En plus des séminaires d'entreprise qui représentent 80% de son activité, Tipispirit propose également ses services aux particuliers souhaitant organiser des événements privés, pour un mariage ou un anniversaire par exemple. "D'une manière générale, on se déplace dans toute la moitié ouest de l'Europe, pour un minimum de dix tentes, reprend Wulfran Hurlot. Nous avons une conscience écologique très forte et pour compenser un peu notre empreinte carbone, nous nous sommes engagés à planter un arbre pour chaque tente montée." 

Les camps de tipis sont montés sur mesure. (Photo DR)

Pour compléter encore son offre de services, Wulfran Hurlot travaille depuis plusieurs mois sur un projet de camp permanent dans son domaine du Clos de Jac à Saint-Maurice-de-Cazevieille. "Il s'agit d'un domaine de 15 hectares, dont cinq de bois, que nous aménageons pas à pas, détaille-t-il. Il est complètement isolé, à près de trois kilomètres des habitations les plus proches. L'idée est de proposer ce lieu magique pour des soirées ou des week-ends privés."

En s'appuyant évidemment sur le concept de Tipispirit, le domaine de Jac disposera d'un espace hébergement sous tentes de luxe, des tipis géants pour faire la fête et d'une bergerie pour les soirées dansantes. "L'idée est de proposer un concept haut de gamme dans un cadre à la fois naturel et parfaitement entretenu, précise Wulfran Hurlot. Il y a aussi une piscine et de nombreux lieux de détente. Nous allons organiser nos premiers petits événements sur place en septembre. On a déjà une réservation de 45 personnes pour un séminaire. Repas compris, il faudra compter environ 500€ par tête." 

Les soirées se déroulent sous des tipis de 135 m2. (Photo DR)

Un budget qui pourrait grimper en flèche en cas de demandes de privatisation du domaine. "Pour 24 heures, on devrait tourner autour de 10 000€, chiffre le propriétaire. J'aimerais développer ce secteur d'activité dans les années à venir et pouvoir me consacrer qu'aux très gros événements nomades." Histoire de pouvoir profiter un peu plus souvent de son petit coin de paradis.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité