A la uneFaits Divers

GARD – VAUCLUSE Sarah, 11 ans, retrouvée morte dans le Rhône les mains attachées : le père avoue le crime

Sarah, 11 ans, découverte morte dans le Rhône, son père avoue le crime

Ce jeudi en fin de matinée le corps de la petite Sarah, 11 ans, a été retrouvée dans le Rhône sur le territoire de la commune d'Avignon. La fillette était recherchée depuis samedi par la police judiciaire d'Avignon en charge des investigations.

Le père avait réclamé à la mère, une habitante gardoise de pouvoir passer quelques heures avec sa fille. Le papa a ensuite envoyé dans la journée de samedi des SMS alarmants à la mère de famille qui a alerté immédiatement la police. Depuis un contre la montre avait commencé pour essayer de retrouver vivante cette gamine qui vivait avec sa mère dans le Gard. Le père espagnol n'avait pas la garde de l'enfant et il était connu pour des violences conjugales.

Ce jeudi matin à la découverte de cette fillette dans l'eau du Rhône, les secouristes et policiers avaient la certitude qu'il s'agissait de la fillette recherchée. La petite victime avait la même tenue vestimentaire que le jour de sa disparition. Selon nos renseignements, elle avait les mains liées et attachées par une cordelette. Un détail sordide qui a ému les pompiers, plongeurs et policiers présents.

Le père de Sarah était également recherché. Il a été retrouvé et arrêté mercredi après-midi dans un centre commercial de la commune des Angles, dans le Gard. Depuis hier il est en garde à vue et interrogé.

Le procureur de la république d'Avignon a confirmé ce jeudi après-midi que le père de famille avait "reconnu avoir tué sa fille", sans que l'on connaisse pour l'instant les raisons d'un tel passage à l'acte criminel. L'enquête pour disparition inquiétante se transforme donc en "meurtre" sur sa fille. Les investigations se poursuivent et la garde à vue du père a été prolongée par le parquet d'Avignon.

Le lieu de découverte du corps, sur l'île Piot, à Avignon, ce jeudi matin. (Marie Meunier / Objectif Gard)

B.DLC (avec Marie Meunier)

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité