Actualités

BAGNOLS/CÈZE Le travaux du stade Léo-Lagrange devraient être terminés en octobre

Jean-Yves Chapelet, le maire, a fait le point sur l'avancée des travaux du stade Léo-Lagrange et de la piste d'athlétisme, ce mercredi 29 juillet. Étaient aussi présents Maxime Couston, 1er adjoint, Sylvain Hille, élu délégué aux sports, Philippe Berthomieu, adjoint aux travaux et à l'urbanisme, et Christian Grasset, directeur des services techniques, ainsi que les entreprises en charge du chantier. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Implantés dans le quartier des Escanaux, le stade Léo-Lagrange et sa piste d'athlétisme sont en train de se refaire une beauté. Des travaux ont été entamés le 12 juin pour rénover ces équipements sportifs construits dans les années 60. Dès la mi-octobre, joueurs de foot et athlètes pourront à nouveau fouler un terrain comme neuf.

"Il y a une symbolique forte autour de ce stade qui fait partie du patrimoine de Bagnols. Il est un trait d'union entre les cités et le centre-ville", introduit Maxime Couston, 1er adjoint de la Ville. La municipalité n'a finalement pas choisi de construire un nouveau stade à l'extérieur de la ville et tenait à ce que cet équipement sportif reste sur le même emplacement. Et aussi de ne pas bétonner davantage.

Souvent qualifié de "champ de patates" par les équipes adverses, le stade Léo-Lagrange avait bien besoin d'un coup de jeune. Une détérioration qui s'est accentuée depuis quatre ans durant lesquels l'arrosage était très limité voire interdit en juillet-août. "Tout cramait l'été et on retrouvait un terrain irrégulier. C'est 15 000 € à chaque fois pour le rétablir", chiffre le maire.

C'est pourquoi, la municipalité a opté pour une pelouse synthétique. Sa qualité est bien moins dépendante de la météo, même si un entretien quotidien est essentiel pour qu'elle vieillisse bien. Elle nécessite un arrosage moindre par rapport à un gazon classique. L'avantage, c'est qu'on peut jouer entre 40 et 50 h par semaine dessus contre 10h traditionnellement. Un sacré atout quand on sait que le stade sera utilisé par le FCBP (Football club Bagnols Pont) et le nouveau club FC Escanaux mais aussi par les scolaires. Ces derniers profiteront par cycle de ce nouveau terrain. Un pare-ballons sera aussi installé.

Une moquette synthétique 100 % recyclable installée la semaine prochaine

La moquette synthétique 100 % recyclable devrait être posée la semaine prochaine, maintenant que la grave drainante a été aménagée. Cette installation laissera l'eau s'infiltrer ce qui évite l'apparition de flaques. Le tout permettra au stade d'être homologué FFF (Fédération française de football).

Les travaux concernent aussi la piste d'athlétisme Jean-Luc Chas encerclant le stade. Elle comportera 7 couloirs et mesurera tout pile 400 m. Il faut être précis quand il s'agit de chronométrer les athlètes. D'autant qu'une fois refaite, la piste sera habilitée à accueillir des compétitions d'envergure régionale, grâce à son enrobé et son tartan tout neuf. Une zone sera dédiée au saut en longueur.

On distingue déjà la future piste dédiée au saut. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les gradins sont aussi entièrement nettoyés et réparés par endroit. Une action supplémentaire qui ne compte pas dans le budget total qui s'élève à 1,7 million d'euros (environ 800 000 € pour le stade et autant pour la piste d'athlétisme). Le chantier est subventionné à 70 % par la Région, la FFF et l'État laissant à charge à la commune environ 500 000 €.

Marie Meunier

La Ville de Bagnols compte trois stades de football : Léo-Lagrange et aussi deux équipements au Bosquet. Il y a également le stade Saint-Exupéry pour les rugbymen. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité