A la uneFaits Divers

GARD Incendie criminel : 20 hectares brûlés, 8 départs de feu cette nuit en quelques minutes

La piste criminelle est évidente pour le sous-préfet d'Alès Jean Rampon concernant le feu qui a détruit 20 hectares dans les Cévennes

photo illustration

On peut suivre le pyromane à la trace. Alors que les pompiers du Gard intervenaient sur un premier départ de feu en secteur boisé sur la commune cévenole de Sainte-Cécile-d'Andorge, les soldats du feu voyaient d'autres foyers à quelques centaines de mètres de l'endroit où ils intervenaient. 8 départs de feu en quelques minutes, mercredi vers 23h30, et sur le même village situé au dessus d'Alès et de la Grand-Combe. Le sous-préfet d'Alès appelle à "l'extrême vigilance et à signaler les comportements suspects à la gendarmerie. L'origine volontaire est évidente, le feu ne peut pas partir tous seul dans une zone isolée, boisée, sans aucune habitation ou activité humaine", souligne le représentant de l'état. Il y a au cœur de la nuit un nombre important de départs de feu à quelques minutes d'intervalle", poursuit Jean Rampon.

120 pompiers ont été immédiatement envoyés sur place pour lutter contre les flammes. 20 hectares sont détruits, le feu est maîtrisé ce jeudi matin à 10h30." L’incendie a pris rapidement de l’ampleur, favorisé par une pente ascendante, dans un massif important de résineux et de feuillus", indiquent les pompiers. Des soldats du feu qui s’attachent désormais à réaliser le long et difficile travail de "noyage" des lisières dans un massif au relief parfois escarpé.

"Les sapeurs-pompiers du Gard vont accueillir des renforts des Bouches du Rhône (SDIS et Marins-pompiers) et de la Lozère (54 hommes au total) pour renforcer le travail au sol et libérer des moyens du Gard qui seront immédiatement redéployés pour assurer le dispositif préventif de la journée sur l’ensemble du département. L’hélicoptère bombardier d’eau du SDIS du Gard est engagé depuis le lever du jour et poursuit les largages, notamment sur les parties inaccessibles".

Un poste de commandement est activé au niveau du château de Portes. Compte tenu de la hausse des températures attendue, d’une probable baisse de l’hygrométrie, et de l’établissement d’une brise dans la journée, les conditions sont réunies pour l’éclosion et le développement des incendies de forêt. La vigilance et la prudence sont donc de rigueur.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité