A la uneActualitésSociétéSorties GardUzès-Pont-Bagnols

À TABLE ! Le Cercle rouge à Uzès, la bistronomie à petit prix

Clive Joyce, le chef du Cercle rouge, en plein dressage. (Photo Boris Boutet)

Situé à l'entrée d'Uzès et au bord de la Route de Nîmes, le restaurant Le Cercle rouge, annexe de l'hôtel Best Western, propose depuis 18 mois des menus bistronomiques à petits prix.

Sur sa terrasse ombragée au bord de la piscine ou dans sa vaste salle climatisée, Le Cercle rouge voit les clients défiler. Pendant que le chef s'active en cuisine, Christophe Cabot, le propriétaire des lieux aux côtés de son épouse Fanny, donne un coup de main pour le service. "On fait entre 30 et 60 couverts en moyenne le midi, explique-t-il. Le soir nous recevons principalement les clients de l'hôtel et des cars touristiques."

Pour développer son activité à la mi-journée, le Cercle rouge a fait le pari de proposer des menus bistronomiques à 15€ maximum. "C'est le tarif pour l'entrée, le plat et le dessert, indique Christophe Cabot. Mais les clients ont la possibilité de manger pour 12€ s'ils décident de ne prendre que deux plats. Nous proposons systématiquement deux entrées, deux plats (une viande et un poisson) et deux desserts aux choix." 

cercle rouge
Au menu ce midi, une gardiane de taureau revisitée par le chef et accompagnée de légumes de saison. (Photo Boris Boutet)

Dès l'entrée, le chef Clive Joyce impose sa patte. "Tous mes produits sont frais, de saison et retravaillés par mes soins, détaille-t-il. Je cherche à chaque fois à apporter ma petite touche personnelle. L'idée est de proposer une cuisine originale pour un tarif de brasserie." Au menu ce-jour là, deux entrées à la sauce Clive Joyce : le crémeux de petits pois et son œuf poché ou le clafoutis tomate et chèvres.

En raison d'une soirée importante prévue sur place le soir, la simplicité est de mise pour les plats. Au choix cette fois encore, une brandade de lieu ou une gardiane de taureau, accompagnée non pas de son traditionnel riz camarguais, mais de divers légumes de saison cuisinés avec soin.

Au bord de la piscine de l'hôtel, les clients peuvent profiter d'une terrasse ombragée. (Photo Boris Boutet)

"Nous proposons aussi des burgers, des salades et d'autres plats à la carte, mais c'est vrai que le menu travaillé chaque jour est particulièrement apprécié par nos clients, note Christophe Cabot. Généralement, ceux qui nous découvrent une première fois reviennent régulièrement par la suite. On se fait connaître petit à petit par le bouche-à-oreille, mais aussi grâce aux réseaux sociaux. Le chef poste chaque jour des photos de ses plats et on me demande souvent : 'c'était une belle assiette, quel était le menu aujourd'hui ?' 

C'est donc une clientèle d'habitués que s'est constituée le Cercle rouge au fil des mois. "Nous avons beaucoup de travailleurs qui viennent pour leur pause méridienne, poursuit le patron. Il y a également plusieurs couples de retraités qui ont pris l'habitude de manger chez nous de temps à autre. Globalement les midis, nous attirons surtout des locaux. Ça tombe bien, c'était l'objectif !"

À l'intérieur, une salle climatisée attend les clients. (Photo Boris Boutet)

Et si Clive Joyce a carte blanche en cuisine, Christophe Cabot tient lui aussi à apporter sa touche personnelle à ses tables. "Chaque mois, je fais une sélection de vins qui sont servis au restaurant, appuie-t-il. J'essaye de mettre à l'honneur des cépages locaux qui me plaisent." Car c'est bien connu, rien de tel qu'un petit verre pour accompagner un bon plat.

Boris Boutet

Ouvert du lundi au samedi, midi et soir. Informations et réservations : 04 66 03 32 22

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité