A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM David Tebib : « Il y a beaucoup de défis qui nous attendent »

David Tebib, le nouveau président de la LNH (Photo AS / Objectif Gard)

Le président de l'USAM a été élu, ce mardi, à la tête de Ligue Nationale de Handball. Le Nîmois de 50 ans devient le numéro un du handball professionnel avec la crise sanitaire en ligne de mire.

Objectif Gard : Comment avez-vous vécu votre première journée de président de la LNH ?

David Tebib : Je suis très heureux et c’est beaucoup de responsabilités. On n’a pas le temps de savourer que l’on se retrouve dans la continuité des travaux que l’on mène depuis plusieurs mois. Le portable n’arrête pas de sonner, et maintenant il faut travailler.

Vous avez été élu jusqu’au mois de février 2021, que comptez-vous faire pendant cette période ?

La première des choses est de faire en sorte que le championnat démarre du mieux possible, pour les joueurs mais aussi pour les supporters. Je compte bien mettre ma double casquette (président de l’USAM et de la LNH, Ndlr) au service du collectif.

J’ai la chance de dormir peu et surtout d’être bien entouré

Comment allez-vous gérer la crise sanitaire ?

La LNH travaille depuis des années au service des clubs. On peut mesurer le chemin parcouru et nous allons relever le défi avec tous les acteurs.

Vous êtes déjà président de l'USAM et de l'Union des clubs professionnels, cela ne va être trop compliqué de diriger trois structures à la fois ?

J’ai la chance de dormir peu et surtout d’être bien entouré. On va beaucoup travailler, en commençant très tôt et en finissant très tard. Nous ferons en sorte de donner le maximum pour chaque mission.

Vous serez plus souvent à Paris et moins présent à Nîmes ?

La crise nous a obligés à travailler différemment. Il y a les visioconférences et les outils modernes que nous utilisions trop peu. Il faut voyager moins souvent pour se protéger et protéger la planète. Je ferais beaucoup de travail à distance, mais en effet je devrais parfois être en déplacement à Paris.

J’ai décidé de ne pas avoir de rémunération pour ce poste

À l'issue du mandat actuel qui se terminera en 2021, serez-vous candidat au poste de président de la LNH ?

J’ai le sang vert, je suis amoureux de l’USAM Nîmes Gard et je vis l’instant présent. On verra de quoi sera fait l’avenir.

Quelle sera votre première décision de président de la LNH ?

J’ai décidé de ne pas avoir de rémunération pour ce poste, pour permettre à la Ligue de faire des économies. Puis ma seconde décision sera de rencontrer, en vision ou en personne, les équipes. On va continuer à travailler car il y a beaucoup de défis qui nous attendent.

Propos recueillis par Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité