Actualités

SAINT-ALEXANDRE Le village mise sur le photovoltaïque

L'adjoint Didier Massot et le maire de Saint-Alexandre Jacques Bertolini, devant l'école lors de la pose des panneaux photovoltaïques (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Dans le Gard on n’a peut-être pas de pétrole, mais on a du soleil ! De ce fait, de nombreux projets photovoltaïques se développent dans notre département, y compris dans les villages.

C’est le cas à Saint-Alexandre, un peu plus de 1 200 habitants, à côté de Pont-Saint-Esprit. L’adjoint au maire Didier Massot est parti d’un double constat : « d’une part, nous voulions faire quelque chose pour la planète en produisant de l’énergie verte », retrace-t-il. De l’autre, le poste énergétique augmente chaque année dans le budget pour les bâtiments publics de la commune.

Il a donc fallu se lancer dans une étude de faisabilité. Avec une contrainte : « que ça coûte le moins possible à la commune », explique l’adjoint. Le village consulte plusieurs entreprises, et jette finalement son dévolu sur la filiale d’Engie et de Casino, Réservoir Sun, avec un montage que les élus voient comme gagnant-gagnant.

Des panneaux photovoltaïques sont installés sous forme d’une ombrière sur un terrain derrière l’école mis à disposition par la commune. Réservoir Sun installe tout le dispositif et recevra pendant 20 ans le fruit de la revente de l’électricité ainsi produite. « Au-delà des 20 ans, la commune percevra 20 % de l’électricité produite », précise Didier Massot. Avec ce système, la commune ne sort pas un euro.

L'ombrière a été installée à proximité de l'école de Saint-Alexandre (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

De plus, il y a une contrepartie pour le village : « Réservoir Sun nous offre une centrale de 20 kiloWatts sur l’école pour permettre l’autoconsommation », poursuit l’adjoint. L’autoconsommation, comme son nom l’indique, va permettre à la commune de consommer à l’école directement l’énergie qui y est produite, et ça change tout.

« Nous allons pouvoir revoir la philosophie de chauffage de l’école, explique Didier Massot. Actuellement, nous dépensons 20 000 euros de fioul par an pour chauffer l’école, nous garderons la chaudière en secours, mais nous allons isoler les combles et passer sur un chauffage en clim réversible. » De quoi réaliser une belle économie, mais aussi engranger un peu d’argent.

C’est que la commune va pouvoir revendre le surplus d’énergie produite, notamment « le mercredi, le week-end et durant les vacances », anticipe le maire Jacques Bertolini. Par ailleurs, une borne de recharge pour les véhicules électriques va être installée.

Saint-Alexandre ne compte pas s’arrêter là : la mairie a initié une réflexion pour mener un autre projet de ce type. « L’idée serait de faire une sorte de hangar au stade pour abriter des manifestations, et de le couvrir de panneaux solaires », présentent les élus, qui envisagent également de couvrir la partie sud de la main courante du stade. Pour l’heure, le projet n’est pas encore complètement défini, et la municipalité réfléchit également à doter la salle des fêtes et les ateliers municipaux pour les mettre en autoconsommation.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “SAINT-ALEXANDRE Le village mise sur le photovoltaïque”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité