ActualitésSociété

GARD Tous contre l’ambroisie !

Pied d'ambroisie dont les fleurs mâles sont prêtes à s'ouvrir. Un port en candélabre typique permet de reconnaître la plante à ce stade (Photo Fredon Occitanie).
Ambroisie (Photo Fredon Occitanie)

L’ambroisie est une plante invasive qui nous vient de l’Amérique du Nord. Les allergiques savent bien que leurs craintes sont bientôt finies mais qu’ils devront lutter encore contre ses effets indésirables.

Sa pollinisation est presque finie mais il demeure des risques… Hélas ! Pour Geneviève Blanc, vice-présidente déléguée à l’environnement  et à la prévention des risques,  » L’ambroisie a été mise en évidence dès 2003 dans le Nord du Gard. Aujourd’hui, elle est observée dans de nombreuses zones du Gard et prolifère dans les espaces naturels au détriment de la biodiversité locale qu’elle peut totalement éliminer. Elle peut également avoir des conséquences néfastes sur l’environnement, l’économie et représente un véritable danger pour la santé de tous. Son impact négatif justifie notre mobilisation générale sur l’ensemble des territoires.  »

L’ambroisie n’est allergène qu’au moment de sa pollinisation, à partir du 15 juillet et pendant un gros mois. Toutefois, certaines personnes peuvent être irritées par les tiges velues. Elle est aujourd’hui une des principales sources d’allergies et de problèmes respiratoires en France. Quelques grains de pollen par mètre cube d’air déclenchent des symptômes graves chez les personnes sensibilisées.

Par exemple, la rhinite allergique (90 % des cas), la rhino-conjonctivite (75 %), l’asthme et  trachéite (50 %), l’urticaire (10 %) et dans une moindre mesure également, l’eczéma(10 %). Son fort potentiel d’envahissement lui permet de se développer rapidement sur une grande variété de milieux (espaces remaniés, sols agricoles, bords de voie de communication, zones de chantier, terrains privés…). Observée depuis le 20 mai à Sabran, elle colonise aussi les secteurs d’Alès, de Sommières, les abords du Gardon et du Galeizon.

En tout lieu, si la quantité le permet et si vous êtes bien équipé, vous pouvez procéder à son arrachage manuel, manière qui reste de loin la méthode la plus efficace. Vous pouvez la signaler ici, par téléphone au (0 972 376 888) et enfin par mail à contact@signalement-ambroisie.fr.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité