A la unePolitique

RENTRÉE Le bulletin de notes 2019-2020 de Fabrice Verdier

Rentrée scolaire oblige, les hommes politiques gardois ne pouvaient pas échapper au conseil de classe d’Objectif Gard.

Chaque jour de la semaine, vous découvrirez leurs bulletins de notes à 19 heures. Chers lecteurs, vous l’avez compris, l’école Objectif Gard fait sa rentrée et ça va décaper !

Élève : Fabrice Verdier

Âge : 51 ans

Classe : Mairie d’Uzès (premier adjoint), Communauté de communes du Pays d’Uzès (président) et Région Occitanie (conseiller régional)

Matières

Comportement : 14/20

Élu de terrain, on vous voit partout et vous savez vous faire aimer. Durant les trois dernières années, vous avez sans doute été le conseiller régional qu’on a vu le plus au contact. Il fallait bien ça pour vous implanter à Uzès avec succès.

Éloquence : 14/20

Ce n’est pas parce qu’on est beaucoup sur le terrain qu’on ne doit pas connaître ses dossiers. Comme vous n’êtes pas le moins expérimenté des hommes politiques gardois, vous savez vous débrouiller sur à peu près tous les sujets sur lesquels vous êtes amené à prendre la parole en public, et ce généralement sans notes, mais avec l'accent. Un bon point.

Stratégie politique : 17/20

Ça y est, vous êtes le successeur désigné de l’inoxydable maire d’Uzès, Jean-Luc Chapon. Un tour de force de voir un socialiste succéder à un radical valoisien ! Du moins à la Communauté de communes du Pays d’Uzès (CCPU), dont vous avez été élu président. Pour la mairie, il faudra encore patienter un peu mais vous êtes sur les rails en tant que premier adjoint. À vous de faire définitivement prendre la greffe désormais.

Projets et idées : 11/20

Vous êtes plus à Gauche que votre maire, c’est sûr. Pas de quoi vous poser problème : on est à Uzès, une petite ville, loin des querelles de partis. Et les Uzétiens sont manifestement contents de leur équipe municipale puisqu’elle est réélue à chaque fois au premier tour. Vous êtes suffisamment pragmatique pour gérer sans brusquer.

Respect des engagements : 13/20

Il est encore trop tôt pour parler de la mairie ou de la CCPU, alors parlons région : vous avez réussi à obtenir des financements régionaux pour des projets de votre territoire, notamment le tant attendu centre culturel l’Ombrière, que vous défendez à Montpellier et à Toulouse. Un travail à poursuivre dans vos nouvelles fonctions.

Moyenne générale : 13,8/20

Appréciations :

En politique, on n’est jamais vraiment mort : ceux qui ont cru à la fin de votre carrière politique après votre douloureuse défaite aux législatives de 2017 en sont pour leurs frais. Alors que d’autres peinent à rebondir, vous avez travaillé pour vous trouver un joli nouveau fief, hors d’une quatrième circonscription qui n’a plus voulu d’un bon élève comme vous. Reste désormais à voir si vous vous en contenterez.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “RENTRÉE Le bulletin de notes 2019-2020 de Fabrice Verdier”

  1. Rn gros , ce politicard type, sans véritable conviction si ce n’est celle de faire une carrière politique au prix de toutes les contorsions, est bien noté pour son sens développé de l’opportunisme. La prime aux magouilleurs politiciens. C’est du n’importe quoi. après on s’étonne que les citoyens ne se déplacent presque plus pour voter. il s’en fout pourvu qu’il soit élu et s’assure de bonnes rémunérations cumulées. Visiblement il n’a plus envie de travailler dans la vraie vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité