A la uneActualitésSociété

FAIT DU SOIR En images : la rentrée scolaire dans le Gard

Un passage aux sanitaires pour se laver les mains (Photo Anthony Maurin).

La rentrée scolaire est bien souvent synonyme de pleurs. Les parents qui laissent leur enfant pour la première fois, les enfants qui ont du mal à appréhender un nouvel espace avec de nouvelles règles... Mais cette année, en plus de tout cela, la covid-19 et la crise sanitaire qui va avec ont rajouté un peu d'anxiété aux familles et aux professionnels des écoles. Pourtant, la vie continue, masqué ou pas...

Le parent qui accompagnait l'enfant en classe passait lui aussi par un coup de solution hydroalcoolique (Photo Anthony Maurin).
Derniers mots, derniers câlins et dernières embrassades avant les rigolades avec les amis (Photo Anthony Maurin).
En classe pour les derniers instants en famille, de moins en moins de pleurs et de plus en plus de rires... (Photo Anthony Maurin).
Max Roustan et Christophe Rivenq étaient présents à l'école Plan d'Alès (photo Norman Jardin)
L'école élémentaire Plan d'Alès à l'heure de la rentrée ce matin (photo Norman Jardin)
Le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet, lors de sa tournée des écoles ce matin, ici à la maternelle Jean-Macé, qui compte 86 élèves sur les 1 489 qui ont fait leur rentrée ce matin dans les écoles publiques bagnolaises (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
À l'école maternelle Jules-Ferry certains élèves manquaient à l'appel ce matin de rentrée (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Sophie Béjan, rectrice de l'académie de Montpellier, et Philippe Maheu, directeur des services départementaux de l'Éducation nationale dans le Gard prennent quelques minutes pour parler de la rentrée scolaire avant leur visite de l'école Henri-Wallon à Nîmes (Photo Anthony Maurin).
Un tour de chant était organisé par les élèves de CE1 et CE2 d'Henri-Wallon pour une reprise en fanfare (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin (à Nîmes), Norman Jardin (à Alès) et Thierry Allard (à Bagnols/Cèze)

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité