ActualitésPolitique

SÉCURITÉ Avant de rencontrer le ministre de l’Intérieur, le maire de Nîmes propose un débat avec l’opposition

Photo DR ville de Nîmes
Le maire, Jean-paul Fournier (Photo DR ville de Nîmes)

Alors que Nîmes connait ces derniers mois des violences répétés d’une extrême gravité choquant profondément les citoyens nîmois, le maire, Jean-Paul Fournier, a obtenu l’assurance d’un rendez-vous à Paris avec le ministre de l’Intérieur, le 23 septembre prochain. Une information qui officialise notre indiscrétion de dimanche dernier.

"Préférant une réunion à Paris plutôt qu’une visite à Nîmes au plus près des réalités dans les quartiers, Gérard Darmanin, a souhaité associer à cette rencontre les députés de la majorité Françoise Dumas et Philippe Berta", fait savoir le maire de Nîmes.

Jean-Paul Fournier tient à associer à cette démarche tous les présidents des groupes politiques de l’assemblée municipale : Vincent Bouget pour le groupe « Nîmes citoyenne à Gauche », Valérie Rouverand pour le groupe « Les Progressistes » et Yoann Gillet pour le groupe « Rassemblement national ». Une rencontre sera organisée d’ici le 18 septembre afin de recueillir les réactions et propositions des uns et des autres afin de porter cette parole auprès du ministre.

« Convaincu que pour être écouté et entendu du Gouvernement, nous devons parler d’une seule voix, j’invite les présidents de tous les groupes politique, élus au suffrage universel pour représenter les Nîmois et les Nîmoises dans leur diversité, à entamer un dialogue constructif. Fort de cet échange, je présenterai au ministre un constat et des propositions partagées et portée par tous », explique Jean-Paul Fournier

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Un commentaire

  1. La sécurité exige que les élus soient à la hauteur de la situation, à la hauteur des Nîmois qui se mobilisent contre les violences. Je pense au rassemblement qui aura lieu dimanche à 14H30 devant la préfecture.
    Je pense aussi aux victimes, toujours plus nombreuses.
    Élu municipal, je demande à Jean-Paul Fournier d’interpeller le ministre de … la justice, via celui de l’intérieur.

    Au delà, les « faits divers » ressemblent toujours plus à des faits de société et au choc des civilisations (trop nombreux sont ceux qui grandissent dans la haine de la France et des Français)
    Un autre débat qu’il va falloir trancher par des mesures efficaces, le plus vite possible, parce que les réunions, le bla-bla-bla, les commissions et les rapports, ça suffit.

    RDV en 2022

    Conseiller R.N Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité