Faits Divers

NÎMES Opération de police à Pissevin : 218 personnes et 18 commerces contrôlés

Photo B.DLC/ Objectif Gard. Mardi 8 septembre, opération de contrôle à Pissevin

La direction départementale de la Sécurité publique du Gard, appuyée par la police municipale, a mis en place hier une opération de police d'envergure au niveau de la galerie Richard-Wagner et de la galerie George-Sand sur le quartier Pissevin, classé dans le dispositif "quartier de reconquête républicaine", dans l'objectif de lutter contre les trafics de stupéfiants et d'armes.

"L'opération menée avait également pour but de procéder au contrôle du respect des mesures sanitaires prises contre la covid-19", indique ce mercredi matin la direction de la police gardoise.
"Il s'agissait de plus de vérifier la bonne application de la réglementation régissant les débits de boissons et des divers commerces. Près de 70 policiers nationaux et 7 policiers municipaux étaient engagés sur le dispositif. 218 personnes ont fait l'objet de contrôles d'identité sur la voie publique, dans les commerces ainsi que dans les transports en commun de la société de transport Tango/Transdev. 18 établissements recevant du public ont été contrôlés et un commerce a fait l'objet d'une procédure judiciaire pour vente illicite de tabac (18 cartouches de cigarettes ont été saisies, NDLR)", poursuit le communiqué de presse.

Pour le bilan précis, une personne a été arrêtée pour trafic de stupéfiants et 29 autres ont été verbalisées pour des absences de titre de transport, des délits routiers ou encore le non respect de la réglementation liée au covid-19 ou la possession de cannabis. 46 grammes de résine de cannabis ont été découverts au sol devant un établissement, probablement abandonnés lors de l'arrivée des forces de l'ordre mardi vers 17h. À noter encore qu'un scooter signalé volé a été retrouvé par la police dans le cadre de cette opération.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

2 réactions sur “NÎMES Opération de police à Pissevin : 218 personnes et 18 commerces contrôlés”

  1. Histoire de stigmatiser les banlieues….et toujours les banlieues. Pourquoi ne font–ils pas ça en centre ville ? Il y aurait certainement des choses à trouver.

  2. s’ils pouvaient passer tous les jours ! histoire de nettoyer les banlieues et de ne pas stigmatiser ceux qui habitent les banlieues, qui travaillent , qui paient des impots, qui veulent vive dans la traquilité, la sécurité et la propreté, car il faut le dire on n’est pas tranquille, on a peur, on a les nuisances sonores surtout avec les tirs de kalach, on a honte et pourtant on paye un loyer, des charges et des taxes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité