ActualitésSociété

BAGNOLS/CÈZE Abords de l’école Jules-Ferry : des travaux « pour rendre attractif » le quartier des Escanaux

Les travaux de réaménagement des abords de l'école Jules-Ferry et de l'allée des jeux au sein des quartier des Escanaux devraient durer 5 mois. Ici un visuel de la place Léon-Jouhaux après chantier. (Crédit : Thibaut DOUCERAIN illustration pour CEREG)

Ça y est, la première étape du nouveau programme de renouvellement urbain des Escanaux a démarré. Il s'agit du réaménagement des abords de l'école Jules-Ferry et de la création de l'allée des jeux. Le chantier a débuté le 8 septembre et devrait durer cinq mois.

Pour rappel, "la mairie de Bagnols-sur-Cèze pilote depuis deux ans la définition de ce projet. Il est tout à fait stratégique car c'est l'ensemble de l'image de la ville centre et de l'agglomération qui va être profondément rénovée", introduit Philippe Berthomieu, adjoint à l'Urbanisme et aux Travaux. Le comité d'engagement de l'Agence nationale de renouvellement urbain (ANRU) a émis un avis favorable au projet en décembre 2019 suivi le mois d'après par la signature d'un acte d'engagement de la Ville et des partenaires financeurs.

"Pour nous, l'école Jules-Ferry, c'est le cœur de la rénovation urbaine et scolaire. Il faut ouvrir cette école qui est enclavée, l'aérer pour permettre aux familles de circuler correctement et en toute sécurité avec les enfants aux abords de l'école", poursuit Christine Muccio, adjointe à l'Éducation. Cette première phase de réaménagement concernera donc la place Léon-Jouhaux et ira du chemin des Iris jusqu'à la Maison du projet.

Charlotte Buhot, cheffe du projet de renouvellement urbain, Philippe Berthomieu, adjoint à l'Urbanisme et aux Travaux, et Christine Muccio, adjointe à l'Éducation, ont présenté le projet de réaménagement des abords de l'école Jules-Ferry et de l'allée des jeux au sein du quartier des Escanaux. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Elle s'accompagnera de la création d'un réseau de circulation douce (piéton et vélo), comme à chaque fois que la Ville effectue des travaux de renouvellement urbain. L'objectif étant que d'ici 3-4 ans, des tronçons cyclables couvrent l'ensemble de la ville. Et qu'à pied, on soit capable de relier le rond-point André-Malraux (zone Intermarché) et le parking Pierre-Boulot en moins de 5 minutes à travers un parcours sympathique.

"Quand on n'est pas riverain, il n'y avait aucun intérêt à venir à cet endroit car il n'était pas agréable"

Mais revenons à l'école Jules-Ferry et ses 360 élèves. "Ces deux bâtiments avaient déjà été refaits intégralement au niveau des façades, les fenêtres réhabilitées...", remémore Christine Muccio. Pour sécuriser et différencier le chantier du parcours emprunté par les écoliers et leurs parents, d'anciennes entrées de l'établissement ont été rénovées et seront les accès officiels le temps des travaux. Le contournement piéton se fait par la rue Eeklo et la rue de Feltre sachant que l'esplanade de l'école n'est plus accessible.

Concrètement, les travaux généreront une nouvelle vue sur l'école grâce à la démolition de la partie sud des tribunes du stade Léo-Lagrange. Tout le stationnement sera réorganisé, les espaces végétalisés, les réseaux pluviaux améliorés pour éviter les problèmes de rétention d'eau. Un nouveau système d'éclairage urbain plus performant (LED basse tension) sera installé, à la fois économique et plus efficace. Des caméras de vidéo-protection seront également mises en place.

Les travaux généreront une nouvelle vue sur l'école grâce à la démolition de la partie sud des tribunes du stade Léo-Lagrange. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Sans oublier la création de nouvelles aires de jeux et de sport correspondant aux attentes de publics d'enfants, d'adolescents et même d'adultes. On pourra y trouver des barres de traction ou encore un parcours d'escalade. "Quand on n'est pas riverain, il n'y avait aucun intérêt à venir à cet endroit car il n'était pas agréable. Quand le projet sera terminé, avec toute la végétation, les jeux etc., cet espace s'ouvrira à l'ensemble des Bagnolais, développe Philippe Berthomieu. Ce sera comme une balade autour de la ville, un endroit où on se sentira bien, en sécurité. C'est vraiment rendre le quartier attractif." "Que tout le monde se réapproprie cet endroit sympa et rendre ses lettres de noblesse au quartier des Escanaux", rebondit Charlotte Buhot, cheffe de projet renouvellement urbain.

Les travaux coûteront au total 1 230 000 € TTC. Une somme subventionnée à 80 % (État : 621 826 €, Fonds européen FEDER : 252 336 €, Région Occitanie : 120 000 €) ce qui laisse 235 838 € à la charge de la municipalité de Bagnols. Sachant qu'un complément de financement dans le cadre du Plan de relance national est envisagé. Ce projet de renouvellement urbain s'inscrit lui-même dans le projet plus vaste de l'ANRU  - qui s'élèvera à 44 millions d'euros - assumé par la mairie mais aussi d'autres partenaires notamment les bailleurs sociaux. Et colle parfaitement avec les ambitions de l'Action cœur de ville.

Marie Meunier

L'info en plus : Sur ce chantier, pas moins de 940 heures de travail ont été réservées au titre de la clause Insertion, ce qui représente l'emploi de trois personnes à temps complet sur la durée du chantier. La clause d'Insertion permet de recruter des personnes en insertion professionnelle. C'est un dispositif porté par la communauté d'agglomération du Gard rhodanien. 

Rappel : Le port du masque est obligatoire dans un rayon de 30 mètres autour de l'école pour les personnes âgées de plus de 11 ans.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité