A la uneActualitésSociété

GARD RHODANIEN Le World Cleanup Day change d’échelle

Le World Cleanup Day fédère désormais l'Agglo et les associations dans le Gard rhodanien (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La journée mondiale de nettoyage de notre planète, le World Cleanup Day, se tiendra ce samedi 19 septembre partout dans le monde, et notamment dans le Gard rhodanien.

Et même plus que jamais dans le Gard rhodanien. Cette année, l’événement change d’échelle, les associations Agissons pour le climat alternatives citoyennes Gard rhodanien (AC2GR), K Net Partage et Itinéraire Cèze s’étant associées avec l’Agglo du Gard rhodanien pour donner à l’événement une nouvelle ampleur localement.

Tout est parti d’un défi, lancé par le président d’AC2GR Jean-Baptiste Fercoq à l’issue de la Fête de la transition de Bagnols, qui tombait le même jour que le World Cleanup Day l’année dernière : « J’ai lancé un défi, qu’on fasse le World Cleanup Day dans les 44 communes de l’agglo », rembobine-t-il. L’appel a été entendu puisque 33 communes vont participer, pour une quarantaine d’événements différents sur le week-end.

Une mobilisation saluée par le président de l’Agglo du Gard rhodanien, Jean-Christian Rey, qui rappelle que sur les 25 000 tonnes de déchets traités par l’Agglo chaque année, les erreurs de tri représentent « 5 600 tonnes au mauvais endroit qui, entre ce que ça nous coûte et ce qu’on perd en valorisation, représentent 800 000 euros de perdus par an. »

"Une goutte d'eau dans la pollution..."

Et encore, cela ne compte pas les déchets abandonnés dans la nature... Ce genre d’événements comme le World Cleanup Day permet chaque année de découvrir une large variété de déchets dans les forêts ou les rivières, comme des réfrigérateurs, des canapés, des pneus ou encore des gravats. « Il est d’ailleurs souvent plus difficile d’aller les jeter dans la nature qu’en déchetterie. D’autant que nous en avons dix sur le territoire », rappelle l’élu.

Changer les choses passera par « de l’éducation par l’exemple », martèle Jean-Christian Rey, convaincu que des actions comme la World Cleanup Day vont dans ce sens. L’Agglo mettra à disposition des points de collecte pour l’occasion. « Ça va être une goutte d’eau dans la pollution, mais cela aura cette vertu d’exemple, pour faire réfléchir les gens », veut croire Jean-Baptiste Fercoq à propos du World Cleanup Day. Un avis partagé par le parrain de l’événement, le champion du monde de duathlon, Cyril Ricci, installé à Saint-Laurent-de-Carnols : « Au-delà de ce qui va être collecté, c’est l’aspect citoyen et de sensibilisation qu’il faut mettre en avant. »

« Et nous serons aussi dans les écoles pour communiquer auprès des enfants », ajoute le président de K Net Partage, Laurent Gautier. D’ailleurs, quatre groupes scolaires et le collège Bernard-de-Ventadour, à Bagnols, participeront à l’action. Et, comme le précise Isabelle Lelièvre, éducatrice à l’environnement chez itinéraire Cèze, « d’autres associations ne sont pas inscrites mais vont œuvrer pour le World Cleanup Day ».

L’an dernier, l’événement a permis de ramasser 150 millions de tonnes de déchets à l’échelle mondiale. Un chiffre qui en dit long sur l’ampleur de la tâche qui a attend les participants, que les organisateurs espèrent nombreux. En attendant, un jour, qu’il n’y ait plus besoin d’organiser ce type de manifestation.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Les actions prévues dans le Gard rhodanien pour le World Cleanup Day sont à découvrir ici.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité