A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Jérôme Arpinon : « Je suis content pour eux car ils n’ont pas lâché »

Gaëtan Paquiez a été solide sur son côté droit [Photo via MaxPPP]
Comme attendu, après match, Jérôme Arpinon a félicité ses joueurs notamment ceux qui ont fêté leur première titularisation de la saison. Un coach satisfait de l'investissement de son groupe. 

Avec ce point du match nul pris à Lyon, Jérôme Arpinon avait forcément le sourire au moment de se présenter en conférence de presse d'après-match. "C'est un très bon point. C'était important de bien défendre car ils sont capables d'exploiter le moindre ballon dans le dos. On a bien bossé cette semaine et le travail paye", débute le coach nîmois. Si la défaite contre Rennes était encourageante, ce nul est très intéressant avec une équipe largement remaniée.

L'entraîneur est notamment revenu sur le choix de se passer de Yassine Benrahou, "je voulais répondre au défi athlétique en mettant de la taille. Yassine est dans le dur ces derniers temps donc ça ne l'a pas dérangé de souffler" répétant que personne est "indispensable". Un terme sur lequel le coach insiste mais qui prend à nouveau tout son sens avec six joueurs qui n'avaient pas encore débuté une rencontre cette saison. À l'image de la bonne performance de Fomba et des joueurs comme Sarr et Paquiez qui ont tenu leur rang, "je suis content pour eux car ils n'ont pas lâché à l'entraînement." Des joueurs qui étaient à 100% concernés par l'enjeu et non pas perturbés par le mercato comme le regrettait le technicien dans la semaine au sujet de d'autres éléments.

Concernant la titularisation d'Haris Duljevic, l'idée était de contrer le 3-5-2 qu'utilise habituellement Rudi Garcia. "Quand j'ai vu qu'ils ne jouaient pas à trois, je me suis dit je ne vais pas l'enlever au dernier moment, ça va lui faire plus de mal à la tête qu'autre chose. Il a eu un peu de mal avec les consignes mais on a fait le dos rond", explique-t-il. Décrocher un point chez une équipe qui joue le podium est forcément un motif de satisfaction car sur le papier on se dit que pas beaucoup de clubs devraient réitérer telle performance.

"Il tient la baraque"

Ce qui est important à souligner c'est que les Crocos sont parvenus à bien défendre sans craquer sous la pression. Une solidité illustrée notamment par le capitaine Anthony Briançon, de retour ce soir : "il a fini avec des crampes, il tient la baraque et place tout le monde. C'est un joueur très important pour l'équipe." Un coach heureux pour ses hommes et fier de leur progression match après match. Ce dernier effectue néanmoins un reproche, "ce n'est pas le plus beau match sur l'aspect offensif mais tous les points comptent."

C'est vrai qu'en deuxième période, les Crocos sont très peu sortis de leur camp mais ils se sont procurés les meilleures occasions sur le premier acte avec Ripart qui touche du bois et Ferhat à deux doigts de trouver la lucarne de Lopes. Entre les joueurs préservés et ceux qui ont gagné en assurance hier soir, on attend confirmation contre Lens, dimanche aux Costières (15h), face à un adversaire qui joue aussi le maintien. "On va savourer deux jours et lundi on se remet au travail", conclut enthousiaste Jérôme Arpinon.

De Lyon, Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité