Actualités

NÎMES Le personnel paramédical des urgences annonce une grève pour le 1er octobre 2020

Vue aérienne de l'entrée des urgences du CHU de Nîmes. Photo DR/CHU

Le personnel paramédical des urgences de Nîmes sera en grève le 1er octobre 2020, selon un communiqué envoyé aux rédactions locales ce mardi soir.

"En cette période de crise sanitaire d’épidémie de la covid-19, la mise en grève des urgences peut sembler très inappropriée et cette décision en tant que soignant a été difficile à prendre mais nécessaire au vu du contexte. La grève n’est pas d'ordre financier et elle n’est pas liée non plus à la surcharge de travail lié aux nombres d’entrées aux urgences. Depuis des mois, nous déplorons une forte dégradation de nos conditions de travail et arrivons à un point critique où nous ne sommes plus en mesure d’assurer la sécurité des prises en soins des patients accueillis au sein du service des urgences", fait savoir le personnel.

Selon eux, le service des urgences était organisé en sept secteurs dans lesquels on pouvait retrouver dans l’exercice de leurs fonctions en journée, dix infirmiers et sept aides-soignants et la nuit, sept infirmiers et sept aides-soignants. "À cette période la situation n’était pas optimale mais le personnel arrivait à gérer."

Mais selon le personnel, "à ce jour, avec la covid-19, les tensions augmentent et la pression se fait sentir de tous côtés avec une diminution des effectifs répartis sur neuf secteurs au lieu de sept hors crise sanitaire. Pour autant, la mise en place des secteurs est compliquée vu que les effectifs sont au minima et doivent être opérationnels à effectif constant avec une répartition différente."

C’est ainsi qu’exercent en journée neuf infirmiers et sept aides-soignantes et en nuit huit infirmiers et sept aides-soignantes et un infirmier intérimaire venant du SMUR qui peut partir en intervention à tout moment).

"Face à cette situation tendue, nous avons décidé de réagir et de nous faire entendre à travers les médias afin de sensibiliser ces mêmes personnes qui en mars dernier applaudissaient à leur balcon car nous avons honte d’accueillir des patients dans ces conditions…"

Et de conclure : "Au vu de l’activité croissante liée à la fois à la crise sanitaire, à l’aube de l’épisode de grippe saisonnière et aux entrées récurrentes journalières, nos revendications sont de deux types : augmentation du personnel et une prise en soin avec dignité et matériels suffisants." Une rencontre avec le personnel est prévu demain à 13h30. Une assemblée générale du personnel d'urgence est prévu également à 15h afin d'exposer les propositions de la direction.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité