A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

FAIT DU SOIR Réactions et images après la victoire des Crocos à Montpellier

La joie de Ferhat et Ripart après le but nîmois (Photo Anthony Maurin).

Les Nîmois se sont imposés à la Mosson 1-0. Un succès historique pour les Crocodiles. Après cette victoire les supporters ont réservé un accueil triomphal à Renaud Ripart et ses coéquipiers.

Ils sont plusieurs centaines, aux alentours de 16h15, pour accueillir le bus nîmois. Les supporters applaudissent leurs héros victorieux du derby à Montpellier 1-0. Des amis ont le sourire et ils pensent au bébé qui est dans une poussette : « Quand il sera grand, on lui dira que l’on a fêté avec lui une victoire face au MHSC ! » Bon, loin de là, une jeune fille est heureuse : « J’ai pu m’approcher de Ripart ».

Les Crocodiles à l'échauffement (Photo Anthony Maurin).

Une heure trente plus tôt, l’attaquant nîmois a rejoint dans la légende Abder Ramdane et Jean-Jacques Mandrichi qui en leur temps ont aussi été auteur d’un but victorieux contre le rival héraultais. Après une rencontre un peu ennuyeuse mais où les Crocodiles ont fait preuve de beaucoup de rigueur, Jérôme Arpinon l’entraîneur du NO ne cachait pas sa satisfaction : « C’était la prestation qu’on attendait, le match qu’on attendait, on l’avait préparé, en l’a eu. »

Burner était titulaire pour la première fois (Photo Anthony Maurin).

Après le match nul concédé contre Lens, la semaine dernière, le technicien gardois et son staff ont vite tourné la page : « On avait plein de petits plans pour couper les passes, on est resté concentré sur notre objectif qui était Montpellier. Toute la semaine on a analysé l’adversaire. On ne voulait pas subir, c’est tout. Si tu subis contre eux, t’es chocolat… »

Ferhat dans la surface de réparation de Montpellier (Photo Anthony Maurin).

La victoire est belle et elle acquise en effectuant un changement (Roux à la place de Denkey) contre cinq au MHSC « Nolan avait quelque chose à se faire pardonner depuis le match de Lens et je pense qu’il a fait une bonne rentrée. Beaucoup de gens ont tapé dessus, mais il revenait de la covid », souligne Jérôme Arpinon. Puis il rajoute au sujet du huis-clos : « Mais même avec 30 000 je n’aurais pas fait attention… »

Fomba et Roux se sont bien battus (Photo Anthony Maurin).

Comme un symbole, c’est Renaud Ripart qui a donné la victoire à Nîmes, et l’entraîneur du NO en était particulièrement heureux :  « Renaud Ripart comme Anthony Briançon, c’est l’ADN du club. Tous ces petits nîmois comme Kevin Denkey que j’ai fait jouer. Sur le terrain ils ont fait un match d’homme. Renaud a marqué la première année en Ligue 1. C’est compliqué de se priver d’un joueur qui marque des buts, qui presse comme ça devant, qui est toujours actif ! C’est les joueurs comme ça que j’aime. »

Cubas vivait son premier derby (Photo Anthony Maurin).

Bien sûr les que les Nîmois ont explosé de joie mais leur coach tenait à rappeler la qualité de leur adversaire. « C’est un petit exploit parce que c’est une grosse équipe. On a gagné mais on a beaucoup d’humilité. On respecte l’adversaire car en plus il y a des gens que j’apprécie. On a gagné, on ne va pas faire les fanfarons. »

Le Norvégien Meling à l'offensive (Photo Anthony Maurin).

Bien sûr ce succès est le fruit du travail, mais il suffisait de voir et d’entendre la joie des joueurs au coup de sifflet final pour prendre la mesure du côté émotionnel : « C’était le match le plus important de l’année. Les joueurs sont contents, euphoriques, il faut les laisser exprimer leur joie, c’est historique » Historique, le mot est lâché et footballistiquement il n’est pas galvaudé. Si dans le passé Nîmes a souvent gagné à Montpellier, jamais encore il n’avait même marqué un but à la Mosson dans un match de Ligue 1. C’est chose faite.

Le fil du match

Une Montpelliéraine avec un crocodile qu'elle croyait dévorer... Peine perdu, le Croco a le cuir épais (Photo Anthony Maurin).
L'accueil du bus des joueurs du MHSC a été quelque peu mouvementé (Photo Anthony Maurin).
La Mosson à huis clos avant le début de la rencontre (Photo Anthony Maurin).
Le président Rani Assaf doit être soulagé de cette victoire quasi inattendue (Photo Anthony Maurin).
Baptiste Reynet, à la fin de son échauffement en compagnie de Sébastien Gimenez (Photo Anthony Maurin).
Jérôme Arpinon et Reda Hammache (Photo Anthony Maurin).
Cubas et Deaux, déjà dans la bataille (Photo Anthony Maurin).
Des Crocos unis avant le début de la rencontre (Photo Anthony Maurin).
Denkey a essayé de percer le rideau défensif montpelliérain à plusieurs reprises (Photo Anthony Maurin).
Les premières consignes du coach Arpinon (Photo Anthony Maurin).
Première tentative de Renaud Ripart (Photo Anthony Maurin).
Deaux et Ripart s'expliquent (Photo Anthony Maurin).
Briançon, solide derrière (Photo Anthony Maurin).
Ripart au sol après une sale faute montpelliéraine (Photo Anthony Maurin).
Denkey poursuit son effort de percussion (Photo Anthony Maurin).
Landre à la lutte avec Omlim (Photo Anthony Maurin).
Reynet est là (Photo Anthony Maurin).
Et le portier nîmois place son mur (Photo Anthony Maurin).
Même Briançon s'essaie au centre (Photo Anthony Maurin).
Denkey au milieu de quatre Montpelliérains (Photo Anthony Maurin).
Début de la seconde période et instructions d'Arpinon pour Deaux (Photo Anthony Maurin).
Lucas Deaux a fait un bon match (Photo Anthony Maurin).
Ferhat à la lutte dans les airs (Photo Anthony Maurin).
Ouverture de Landre (Photo Anthony Maurin).
Tacle en vue... (Photo Anthony Maurin).
Fomba met du coeur à l'ouvrage (Photo Anthony Maurin).
Omlim intervient sous les yeux de Roux (Photo Anthony Maurin).
Les Nîmois continuent leur jeu (Photo Anthony Maurin).
Lucas Deaux relève sportivement un adversaire (Photo Anthony Maurin).
Meling déborde (Photo Anthony Maurin).
Une volée ratée de Deaux (Photo Anthony Maurin).
Renaud Ripart en pleine incursion dans le camp montpelliérain (Photo Anthony Maurin).
Le but de Renaud Ripart (Photo Anthony Maurin).
Le soulagement et la rage du buteur (Photo Anthony Maurin).
Très vite rejoint par le reste de l'équipe pour un moment d'euphorie collective (Photo Anthony Maurin).
Cubas félicite Ripart (Photo Anthony Maurin).
Le coach ne tient plus en place (Photo Anthony Maurin).
Nolan Roux remet de l'allant dans le jeu coco en cette fin de rencontre (Photo Anthony Maurin).
Derniers instants de lutte pour Ferhat qui ne lâche rien (Photo Anthony Maurin).
La joie des Nîmois et la détresse de Savanier (Photo Anthony Maurin).
Ripart et Arpinon à la fin de la rencontre (Photo Anthony Maurin).
Arrivée à la Bastide, le centre d'entraînement des Crocos (Photo Anthony Maurin).
Les supporters nîmois jubilent à l'arrivée des Crocodiles à la Bastide (Photo Anthony Maurin).
En repartant de la Bastide... Un courageux qui a évité les embouteillages ! (Photo Anthony Maurin).
Allez, une dernière pour l'histoire... ou pas comme le panneau lumineux semblait le dire ! (Photo Anthony Maurin).

Norman Jardin et Anthony Maurin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité