A la uneActualitésSports GardUSAM

LE 7H50 de Franck Maurice (USAM) : « Tout nous tombe sur la tête au même moment »

Franck Maurice ne sera pas à Chambéry pour donner ses consignes à ses joueurs (Photo Anthony Maurin)

Ce vendredi soir (20h) l'USAM Nîmes Gard se déplace à Chambéry (5e journée de Lidl Starligue) décimée avec six joueurs professionnels absents dont deux pour cause de covid. Le coach Franck Maurice, testé positif, manquera aussi ce voyage. S'il regrette ces conditions délicates, il espère que cela va créer un déclic dans son groupe. 

Objectif Gard : D'abord comment-allez vous Franck ? 

Franck Maurice : Je n'ai aucun symptôme je vais bien, ma famille s'est faite dépistée. C'est déjà la deuxième fois que je suis testé positif après début mars mais c'est comme ça.

La demande de report de ce match face à Chambéry formulée par le club a été refusée. Regrettez-vous cette décision ?

On a fait une demande parce que l'on pensait que c'était justifié. Elle a été refusée, maintenant on joue c'est tout. On va y aller avec les joueurs et les membres du staff à disposition avec l'esprit commando. On savait que ça allait être une saison compliquée. Tout nous tombe sur la tête au même moment depuis la fin du match de Montpellier. Il faut vivre avec, c'est comme ça. On fera le maximum avec le groupe qui y va. C'est le moment pour les jeunes d'outrepasser leur fonction de juste venir filer un coup de main et à tous ceux qui en ont la possibilité de se sublimer. Ce sont des circonstances exceptionnelles et j'espère que l'on aura des performances et des comportements exceptionnels.

Si on suit le règlement vous avez assez de joueurs positifs pour disputer cette rencontre...

Ce que l'on a fait valoir n'était pas un cas prévu par la Ligue. Le gamin du centre de formation qui est positif a été détecté il y a une semaine et donc les joueurs de son équipe ont été placés à l'isolement. Du coup on a pas pu s'appuyer sur eux pour s'entraîner ou pour compléter le groupe en dehors des trois convoqués qui s'entraînent déjà avec nous. Vu que l'on a que deux positifs sur 17 joueurs pros et que l'effectif minimum est de 12 joueurs dont un gardien non atteints par la covid, il n'y a pas de motif de report. Sauf que la réalité c'est que l'on a six pros indisponibles !

"Je suis autant inquiet pour les résultats que pour la santé économique des clubs"

D'autant plus que sportivement vous restez sur deux défaites consécutives face à Montpellier (25-24) et Créteil (25-22)...

C'est aussi dans ces moments-là qu'il y a des choses qui se révèlent. Il y a ceux qui y croient, qui sont les leaders, et ce qui y croient un petit peu moins que l'on a besoin d'accrocher. Ce sont vraiment des circonstances particulières pour tout le groupe. On va se concentrer sur ce que l'on peut maîtriser c'est à dire la performance de ceux qui sont sur le terrain.

Après l'annonce du couvre-feu cela fait sept clubs qui doivent désormais jouer à huis clos ce que la Ligue ne souhaite pas. Cela signifie-t-il que le championnat doit s'arrêter ? 

C'est pour cela que les dirigeants ont anticipé en élaborant des formules de championnat différentes. J'essaie de prendre un peu de recul et de ne pas regarder seulement devant ma porte dans cette situation actuelle. Je pense que si on peut jouer en essayant de mettre du monde à l'intérieur des gymnases il faut essayer de le faire et l'activité continuera. Je suis autant inquiet pour les résultats que pour la santé économique des clubs car il y a ça aussi derrière. Je sais pas aujourd'hui ce que l'on peut tenir le plus : jouer à des jauges limitées à 18h ou arrêter le championnat et risquer de perdre à nouveau des partenaires. On fait face à une situation inédite. Aujourd'hui je regrette que l'on ne soit pas dans les meilleures conditions mais on va faire front. On a travaillé cet été avec le staff pour faire face à des situations exceptionnelles. On est en plein dedans. Il faut que ça nous serve. Ce groupe que l'on décrit comme uni avec des ressources, que dans ces moments difficiles il aille les chercher et même au-delà.

Propos recueillis par Corentin Corger

Chambéry (14e, 2 pts) - USAM (9e, 4 pts). Coup d'envoi à 20h (beIN Sports 3). Le groupe retenu : Desbonnet, Paul ; Rebichon, Vincent, Hesham, Derisbourg, Guigou, Gallego, Tobie, Kavticnik, Sanad, Tesio, Nieto, Gibernon. Absents : Salou (mollet), Poyet (tendon d'Achille), Acquevillo (adducteurs), Nyateu (épaule), Dupuy (cuisse) et Minel. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité