A la uneFaits Divers

GARD Bagarres en forêt entre des dizaines de supporters de Nîmes et de Montpellier !

supporters archive

Des supporters de Montpellier avaient lancé les invitations et à en croire les Nîmois, ils ne pouvaient pas la refuser.

Vendredi 16 octobre au soir, la tension permanente existante entre des clubs de supporters nîmois et ceux de Montpellier est montée de plusieurs crans. Des Héraultais auraient contacté des Gardois dans la journée de vendredi afin de régler leurs comptes, de nuit et dans la forêt... Une rencontre qui a bien eu lieu selon nos renseignements. Des violences réciproques abondamment racontées par les supporters des deux camps sur les réseaux sociaux avec des versions, bien entendues, très différentes.

Ce que l'on sait avec certitude c'est qu'une enquête judiciaire a été ouverte pour des violences. Un affrontement nocturne, qui est survenu vendredi après le match Nîmes-PSG. Des dizaines de supporters nîmois et montpelliérains étaient présents. Des coups ont été échangés, des barres de fer ont été retrouvées à l'endroit de la bagarre générale, et du sang aperçu sur place, laissant présager que des personnes avaient été blessées sans que les secours n'interviennent. Des faits survenus dans le secteur de la commune de Saint-Côme-et-Maruéjols.

Les gendarmes n'ont pas été avisés sur le moment. Il n'y a pas d'interpellation mais une enquête est en cours. Et vous connaissez la raison de cette soirée très agitée? La bâche volée il y a près de deux ans par des supporters nîmois qui étaient parvenus à dérober le morceau de plastique, paraît-il un symbole, au nez et la barbe des montpelliérains dans leur stade de la Mosson. Les supporters ont parfois la rancœur tenace.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité