A la unePolitique

LE 7H50 Martin Delord, élu aux Finances au Département : « La Chambre régionale des comptes donne quitus à Denis Bouad »

Martin Delord, vice-président PS en charge des Finances du Département et élu du canton du Vigan (Photo : Coralie Mollaret)

Rapport de la Chambre régionale des comptes, attribution d'une prime covid-19, désignation du successeur du président Denis Bouad : l'actualité du conseil départemental est dense. Entretien avec le vice-président en charge des Finances, Martin Delord. 

Objectif Gard : On vous pressent pour vous présenter aux Législatives sur la 5e circonscription du Gard. Est-ce vrai ? 

Martin Delord : Ce n’est pas du tout le sujet. D'ailleurs, je vais prendre un peu de recul. Aujourd’hui, nous sommes tous touchés par cet attentat terrible. Il y a quand même un vrai problème de société et des contradictions de la société qui se révèlent au grand jour. Est-ce que l’on accepte tout ou est-ce que l’on essaie de trouver une solution autoritaire et humaniste ? Le tout autoritaire que va défendre la Droite de Morano, de Zemmour, ces prochains jours n’est pas la solution non plus : 90% des Français de confession musulmane sont des gens adorables et républicains. 

Vous, élu du Vigan, comment analysez-vous l’attentat de Conflans que vous évoquez ? 

Dans les Cévennes, nous sommes peu confrontés à cette problématique même si ça pourrait venir. Malheureusement, je n’ai pas la solution à ce problème. Je pense toutefois qu’il faut arrêter l’hypocrisie, les faux-fuyants et les positions stéréotypées. Il y a quand même des choses qui peuvent choquer : laisser la libre expression à des gens qui s’acharnent à déduire la République, comme le père d’une des élèves de professeur assassiné (Samuel Paty, ndlr) qui s’est déchainé sur les réseaux sociaux, ce n’est pas normal. Il faut soutenir le monde enseignant. Ma binôme Hélène Meunier, professeur agrégée de français au collège de Saint-Hippolyte, avait proposé une solution simple et peu coûteuse : l’assermentation des professeurs pour qu’ils aient le droit de dresser des contraventions. 

« Françoise Laurent Perrigot est courageuse » 

Parlons du conseil départemental du Gard. Votre groupe a choisi Françoise Laurent Perrigot pour succéder Denis Bouad, fin novembre. Est-elle une bonne candidate ? 

J’ai voté pour elle sans état d’âme et avec plaisir ! Je trouve même qu’elle est courageuse dans cette période compliquée. 

Comme en 2015, la Gauche en situation de majorité relative n’est pas sûre de pouvoir gérer la collectivité. Quel est l’atmosphère au Département ? 

Pour l’instant, on a confiance dans la candidate que l’on vient de désigner mais les choses ne dépendent pas que d’elle…  

Lors de la séance publique de jeudi, vous allez examiner le rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion du Département. Vous qui êtes élu au Finances, quelles en sont les conclusions ?

Ce rapport est assez neutre. Il n’est pas très critique sur la gestion de Denis Bouad. Quelques remarques ont été faites sur les heures supplémentaires. On appelle ça la viabilité hivernale qui représente environ 200 000€. Sur notre budget de près d’un milliard d’euros, ce n’est pas grand chose. La viabilité hivernale, c’est le fait de donner des heures supplémentaires aux agents. Ce système n’est pas égalitaire partout… C’est ce qu’ont relevé les magistrats. Sinon pour le reste, les magistrats donnent quitus sur la gestion du président Denis Bouad, ces trois dernières années. 

Denis Bouad sort donc par la grande porte ?  

Sur sa gestion, oui. 

Prime covid pour les aides à domicile

La séance publique de jeudi sera aussi l’occasion de procéder à quelques réajustements budgétaires. Quels sont-ils ? 

Ils sont assez modestes. L’État nous a octroyé une avance remboursable de 10M€ sur les DMTO (Droits de mutation à titre onéreux). Il s’agit du produit de la taxe lorsque vous achetez un bien immobilier. C’est bien mais la bonne nouvelle aurait été que ce soit une subvention. Du reste, nous allons accorder une aide de 2 M€ dans un fonds de secours pour les sinistrés des intempéries dans les Cévennes. Nous débloquerons également 892 000€ pour les contrats territoriaux. Ça permet de répondre aux nouvelles demandes de subventions des collectivités. Dans le budget primitif, nous avions prévu une enveloppe un peu faible de 7 M€. Enfin, sur l'aide que nous apportons aux mineurs isolés, l'État nous a donné une aide complémentaire de 2,4 M€. Des recettes complémentaires bien utiles.

Vous allez également mettre en place une prime covid-19 pour les aides à domicile... 

Oui, nous débloquons 850 000€ pour les services d’accompagnement à domicile dans le Gard. À savoir que cette mesure n’est pas obligatoire mais incitée par l’État qui la finance à hauteur de 50 %. 

Département : 50 cas de covid-19 et 120 cas contacts

Finalement, les nouvelles sont moins mauvaises que celles auxquelles vous vous attendiez pendant le confinement ? 

Oui, enfin, nous avons quand même une hausse du RSA que nous avons contenue lors de la dernière séance publique. La baisse des recettes liées à la fiscalité à laquelle nous nous attendions n’a pour l’instant pas eu lieu. En fait, les acheteurs ont simplement décalé leur achat immobilier. Enfin, ce qui est inquiétant, c’est le propagation du virus qui touche aussi nos agents. Sur les 3 000 fonctionnaires de la collectivité, nous avons enregistré malheureusement 50 cas de covid-19 et 120 cas contacts. C’est préoccupant. 

Propos recueillis par Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité