Actualités

ALÈS La filière mécanique prend un nouveau virage au CFA

De gauche à droite, Eric Giraudier, président de la CCI du Gard, Christophe Rivenq, président d'Alès Agglomération, Yvon Gascoin et M. Lefebvre, membres de la Fédération française des véhicules anciens. (Photo Corentin Migoule)

Ce vendredi matin, en présence d’Éric Giraudier, président de la chambre de commerce et d’industrie du Gard, Nathalie Rivenq, responsable du service commercial et chargée du développement à la CCI Sud Formation, a présenté le nouveau certificat de qualification professionnelle (CQP) qui accueillera douze élèves dès janvier prochain.

À l’occasion d’une conférence de presse organisée hier en fin de matinée, Nathalie Rivenq, responsable du service commercial et chargée du développement à la CCI Sud Formation Alès, se réjouissait en préambule d’une hausse considérable des effectifs de l’établissement par rapport à l’année dernière, avec notamment 94 contrats supplémentaires en première année. Éric Giraudier, président de la CCI du Gard, enchaînait sur le même ton : « Aujourd’hui on a 10 sections sur 13 qui sont complètes, nous n’avons plus que quelques places en cuisine, en service et en réparation carrosserie. »

Le décor planté, Éric Giraudier abordait enfin le sujet à l’ordre du jour : l’ouverture d’un certificat de qualification professionnelle "mécanicien réparateur de véhicules anciens" au centre de formation des apprentis de la CCI d’Alès. « Ce CQP, si on arrive à le faire ici à Alès c’est parce qu’on a la compétence et qu’il y a une filière sur le territoire, initiée depuis longtemps avec le Pôle Mécanique », précisait le président de la structure gardoise. Et d’ajouter, soulignant au passage l’aide des financeurs : « On est dans des démarches professionnalisantes pour répondre à la demande des entreprises. On forme des jeunes du territoire qui sont destinés au bassin d’emploi local. Cette obtention d’exclusivité au niveau régional, pour laquelle il faut remercier Alès Agglo qui a participé à hauteur de 15 000 euros, va nous permettre de recruter assez loin. »

Une section tôlerie dès 2022 ?

La procédure de recrutement, à laquelle une vingtaine de candidats compte déjà participer, est plutôt exigeante : être titulaire d’un CAP maintenance des véhicules automobiles option véhicules de particuliers est un prérequis, avant de prétendre au test de positionnement assuré par l’Association nationale pour la formation automobile, et un entretien avec deux formateurs. Ainsi, les douze apprenants sélectionnés rejoindront la section à partir du 11 janvier 2021. Une nouvelle formation pour laquelle l’incitation auprès des entreprises prend la forme d’une aide financière de 8000 euros attribuée par l’État dans le cadre du plan de relance. Et si la convention qui est en cours de signature aboutissait, elle se traduirait par un versement de 2000 euros supplémentaires en cas d’adhésion à l’un ou l’autre de ces organismes : la Fédération française des véhicules d’époque (FFVE) ou le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA).

Convié en qualité de président d’Alès Agglomération, Christophe Rivenq pointait du doigt un manque, amené à être comblé par cette nouvelle filière : « Une fois de plus Alès est un peu en avance puisqu’on est l’un des quatre sites national à être retenus. Cette formation a vocation à répondre à une perte de savoir-faire dans le domaine mécanique. Elle va créer de l’emploi certes, mais elle va surtout transmettre. » Yvon Gascoin, vice-président de la Fédération française des véhicules d’époque, abondait dans le même sens : « 90 % des collectionneurs commencent à avoir des cheveux blancs et on s’inquiète énormément pour le devenir de nos véhicules qui constituent un patrimoine industriel. Cette formation est primordiale pour préserver l’entretien mécanique et l’ouverture d’une section tôlerie serait aussi la bienvenue. »

Si l'ouverture de cette section est d’ailleurs fortement envisagée pour janvier 2022, la journée portes ouvertes prévue le 14 novembre prochain aura bien lieu, avec présentation de la formation, exposition de véhicules anciens et visite de l’atelier.

Corentin Migoule

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité