A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu de Bordeaux : des absents et peu de certitudes

Joshua Maja a inscrit un triplé face aux Nîmois [Photo via MaxPPP]
Ce dimanche à 15 heures, le Nîmes Olympique se déplace à Bordeaux pour défier les Girondins dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1. Objectif Gard a décidé de s'intéresser à la perception de la rencontre côté Bordelais. 

Un point au classement et 25M€ au budget. À l'heure où nous écrivons ces lignes, c'est ce qui sépare le Nîmes Olympique des Girondins de Bordeaux. "Depuis trois saisons, c'est la galère, témoigne Nicolas Pietrelli, rédacteur pour le site spécialisé WebGirondinsLes résultats sont décevants et l'animation offensive est souvent inexistante. Le club ne justifie pas son statut de 5e masse salariale de Ligue 1." 

Symbole des difficultés girondines pour ce spécialiste de l'actualité du club, la défaite contre l'OM (3-1), le week-end passé. "Bordeaux ne sait pas produire du jeu et marque très peu, souligne-t-il. Le point fort de l'équipe cette saison, c'est l'assise défensive qui lui permet d'être invaincue à domicile en quatre matches, malgré trois nuls 0-0. Cette solidité repose sur le gardien Benoît Costil et le défenseur Laurent Koscielny. Ce dernier était absent à Marseille et la défense bordelaise a volé en éclats." 

Des absents de marque à Bordeaux

Bonne nouvelle pour les Crocos, l'ancien défenseur d'Arsenal ne sera pas là non plus dimanche. Blessé en sélection, Samuel Kalu déjà auteur de deux buts en ce début de saison manquera aussi la rencontre. Les Nîmois pourraient par ailleurs retrouver face eux un ancien de la maison : le latéral gauche Maxime Poundjé. Son concurrent, l'international suisse Benito, est incertain suite à un coup reçu à Marseille qui l'avait obligé à quitter le terrain.

Malgré des ambitions supérieures et une large victoire contre les Nîmois l'an passé (6-0), les Bordelais n'abordent pas la rencontre dans les meilleures dispositions. "Ils ont prouvé qu'ils étaient capables de perdre contre tout le monde, pointe Nicolas Pietrelli. Nîmes est une équipe à battre absolument avant un calendrier qui va se corser avec des matches contre Monaco et Rennes. Mais on ne peut pas dire que les supporters soient sereins." 

Jean-Louis Gasset : "Ce ne sera pas une partie de plaisir"

"Ce sera différent de l'an passé, a prévenu le défenseur bordelais Paul Baysse en conférence de presse. On s'attend un match difficile face à une équipe agressive qui a beaucoup de caractère." Une grinta nîmoise aussi soulignée par l'entraîneur Jean-Louis Gasset. "Ils ont pris confiance en remportant le derby à Montpellier. C'est une équipe difficile à manier, solide cette saison à l'extérieur. On ne s'attend pas à une partie de plaisir."

Pour palier à ses difficultés offensives, Bordeaux a misé sur Hatem Ben Arfa à l'intersaison. "Beaucoup de choses reposent sur lui, estime Romain Dag, du site de supporters Girondins4ever. Tous nos offensifs disponibles sont plutôt des joueurs axiaux et ce sera à lui de les alimenter. Il a montré de belles choses pendant une heure contre Marseille mais il reste beaucoup d'incertitudes concernant notre schéma tactique. Jean-Louis Gasset cherche la formule pour le mettre le plus à l'aise possible." Espérons pour les Crocos qu'il tarde encore un peu à la trouver.

Boris Boutet

Le joueur à suivre : Josh Maja

Il est la bête noire des Crocos. L'avant-centre des Girondins Josh Maja a inscrit quatre buts lors de ses deux derniers matches contre Nîmes. Un aux Costières, lors du succès des Gardois (2-1) en avril 2019, et surtout trois à domicile, l'an passé, pour la plus lourde défaite des Nîmois depuis leur retour en Ligue 1 (6-0). Malgré la mauvaise performance des siens au Vélodrome le week-end dernier, Josh Maja a inscrit son second but de la saison. Et avec Hatem Ben Arfa derrière lui, l'attaquant nigérian devrait avoir quelques munitions à exploiter contre Nîmes.

Benrahou vu de Gironde

Formé aux Girondins, prêté puis transféré définitivement à Nîmes, Yassine Benrahou est toujours suivi de près par les supporters bordelais. "Il fait partie de ces nombreux joueurs que l'on a formé et à qui l'on n'a pas fait confiance, regrette Romain Dag. Pourtant, il était plutôt bon quand il a eu du temps de jeu. Il est passé directement des U19 au groupe professionnel et n'a que peu joué en réserve. Il lui faut un peu de temps pour digérer tout ça mais si Nîmes lui donne les clés du jeu, on entendra parler de lui." Nicolas Pietrelli est moins optimiste. "Il semble reproduire ce qu'on lui reprochait à Bordeaux à savoir un manque d'efforts dans les replacements défensifs. C'est un joueur avec des qualités techniques indéniables mais ça ne suffit pas toujours pour s'imposer en Ligue 1." 

Le 11 de départ probable des Girondins de Bordeaux

Le Onze de départ probable des Girondins de Bordeaux. (Image WebGirondins)

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité