Actualités

NÎMES Les hommages après l’annonce du décès de Jean Matouk

Photo DR

Jean Robert François Matouk n'est plus. Professeur honoraire de sciences économiques à l'université Montpellier, ancien président de la banque Chaix, de la Caisse nationale de l'énergie ou encore de la Société marseillaise de crédit, il était l'auteur de chroniques économiques pour plusieurs médias, notamment le Nouvel Observateur ou encore La Tribune. Il devient président, en 2008, de l'Association Charles Gide - École de Nîmes devenue, en 2010, le Forum nîmois Charles Gide. Il avait été élu membre de l'Académie de Nîmes en 2013. Il est décédé cette nuit du covid-19. Quelques mois après son épouse Marie-Françoise, disparue en juillet dernier...

Jean Paul Boré, son ami, lui rend hommage ce dimanche : "Jean Matouk notre vice-président, mon ami, vient de décéder des suites de la Covid. Il vient de rejoindre Marie Françoise son épouse tant adorée, dont le départ l’avait profondément affecté. Nous sommes tristes car nous l’aimions tout simplement. Jean fut un soutien de la première heure et nous avons pu bénéficier de ses grandes compétences. A la création de TPNA Jean avait immédiatement accepté d’être le vice-président avec pour président Wladimir Guiu, puis Sophie Carrière et aujourd’hui Jean-Christophe Grégoire. Il y a 10 jours encore, inlassablement il publiait sur la toile et dans Midi libre sur le thème des inégalités, tant sa vivacité d’esprit était intacte. Chacun se souviendra du succès de l’association Charles Gide qui doit tant à ce professeur d’économie, successivement président de la banque Chaix et de la Marseillaise de Crédit, mais aussi de la direction d’entreprises diverses, de son poste à l’Académie de Nîmes sans oublier les nombreux ouvrages dont il est l’auteur. Jean était une personnalité de premier plan dans notre cité et bien au-delà, reconnue par ses pairs au plan national. Ce grand parcours lui avait valu de recevoir les insignes de chevalier de la légion d’honneur par François Mitterrand et celles d’officier par François Hollande.  Je perds un ami fidèle à qui je portais une grande affection que j’ai pu lui renouveler il y a quelques jours encore.  A Delphine, Corinne, Romain et Pierre Henri, à ses petits-enfants et toute sa famille, j’adresse mes plus sincères condoléances en mon nom et celui de TPNA. "

Nicolas Cadène, observatoire de la laïcité et membre de l'Académie de Nîmes : "Jean nous a quitté... Immense tristesse face au départ d’un ami dont j’ai eu la chance de partager un bout de chemin. C’était un penseur d’un monde meilleur, un économiste dont l’expertise était reconnue de tous et d’une grande humanité. Il rejoint sa si chère Marie-Françoise, partie en juillet dernier. Je pense très fort à leurs enfants et petits-enfants."

Yvan Lachaud, ex-président de Nîmes Métropole : "Jean Matouk était un homme intelligent, ouvert sur les autres, respectueux de tous. Il n'a jamais cessé tout au long de sa vie de s'intéresser à la vie publique et d'y apporter sa contribution."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité