A la uneFaits Divers

GARD/ARDECHE Arrêté en début de mois, l’entraîneur de foot soupçonné de viol est relâché

(Photo d'illustration)

Un commerçant gardois, âgé d'une quarantaine d'années, a demandé et obtenu la semaine dernière, sa libération sous contrôle judiciaire. C'est la chambre de l'instruction de Nîmes, qui a permis à cet homme mis en examen et détenu depuis début octobre, pour "viol, agressions sexuelles, et corruption de mineur", de retrouver la liberté "afin de continuer mon activité professionnelle", a indiqué le mis en examen à l'audience. Des faits survenus il y a plusieurs années et il y a quelques mois sur deux victimes, des adolescents, qu'il entraînait dans le cadre d'un club de football d'un village de l'Ardèche.

Une remise en liberté dont ne voulait pas entendre le représentant du parquet général de Nîmes. "Il est impensable que cet homme mis en cause pour des faits aussi graves concernant des abus sur des adolescents, puisse être en contact demain dans le cadre de son activité professionnelle avec des mineurs... Ce qui est possible si vous le placez sous contrôle judiciaire puisqu'il loue des gites dans le Gard", a indiqué le parquet général sans être entendu puisque la Cour d'Appel de Nîmes a relâché cet homme lors d'une audience tenue vendredi matin.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité